Du rêve musical à la réalité de Still Dreams Records

Ouvrir un studio de musique n’est pas chose facile ! Heureusement lorsqu’on est motivé et qu’on rencontre des personnes qui partagent la même passion, tout devient réalisable… C’est ce qui s’est produit pour Adrien et Benji et leur projet Still Dreams Records.


Adrien et Benji sont de grosses pointures de la scène artistique locale ! Les garçons se sont lancés dans l’aventure non sans s’être au préalable formés chacun de leur côté et sans avoir accumulé des expériences scéniques.

Il y a deux ans, le Tazar avait rencontré Adrien et l’a suivi dans son incroyable aventure au Musicians Institute de Los Angeles. De retour sur le Caillou, le batteur n’avait qu’une hâte : partager sa passion et participer activement à l’évolution de la scène musicale calédonienne.

What’s New ?

Revenu au pays en 2017, Adrien n’a depuis pas chômé ! Il collabore avec de nombreux artistes locaux mais aussi venant de l’extérieur, comme Rosi Garrido, chanteuse brésilienne qui a vécu un moment sur le Caillou.

Avec son groupe On/Off, il sort en 2018 un morceau intitulé Calédonication qui rencontre un franc succès sur les réseaux sociaux en France. Parallèlement, Adrien organise des soirées Jams, afin de réunir des artistes de tous horizons, leur donnant ainsi l’occasion de se rencontrer, de travailler ensemble et de découvrir de nouveaux talents. Comme si cela n’était pas suffisant, il enseigne également la batterie à ses élèves de SEGPA.

Cependant, l’expérience la plus marquante reste sa collaboration au sein du groupe Baraka avec lequel il est parti en tournée dans toute la Nouvelle-Calédonie, et a enregistré un album aux sons atypiques et entraînants.

What’s Next ?

Mais pour ce passionné de musique, se produire sur scène et enregistrer en studio, ce n’est plus assez. Début 2019, il se lance un nouveau challenge : ouvrir et gérer son propre studio d’enregistrement.

Un projet certes ambitieux ! Heureusement, il croise le chemin de Benji : ensemble, ils décident de tenter l’aventure.

Hey Mr. DJ…

Seul derrière les platines ou au sein du groupe Oldifrika, Benji aka JYB enflamme les dancefloors !

Dès son arrivée sur le Caillou, il se jette à corps perdu dans la musique et intègre le groupe Néa Combo avec lequel il se produit jusqu’en Australie. Puis le groupe se sépare et une autre formation musicale émerge : Oldifrika.

Ce groupe compose et produit ses propres morceaux et sort un premier album. Pendant trois ans, Oldifrika fait la promotion de ce CD sur les scènes locales et les premières parties d’artistes tels que Maitre Gims ou Kevin Lyttle.

Ô Canada

Afin d’élargir ses compétences et surtout s’assurer un avenir dans le monde de la musique, Benji part se former à la Recording Art Canada (RAC), à Montréal. Un an plus tard, son diplôme en proche, il est recruté par une entreprise de booking spécialisée dans la recherche de contrats pour des DJs, ingénieurs son et autres acteurs du monde de la musique.

Grâce à sa collaboration avec un groupe local Violent Ground, il se produit sur de nombreuses scènes lors de festivals. Il mixera aussi dans des endroits cultes tel que l’observatoire de Montréal, en mode rooftop !

De retour sur le Caillou en 2018, Benji rencontre Adrien, et c’est le coup de foudre musical ! Pas de doute, les deux musiciens sont sur la même longueur d’ondes et projettent de monter ensemble un projet de studio d’enregistrement.

Still Dreams Records

Tout d’abord : trouver un local. C’est chose faite lorsqu’ils tombent sur une belle opportunité, à deux pas de la place des Cocotiers.  « On a plusieurs idées pour le studio et bien sûr il nous faudra du temps pour tout mettre en place », explique Adrien « Pour le moment l’idée c’est de pouvoir offrir aux musiciens un nouvel endroit pour répéter, et enregistrer ! » … Mais pas que, car Still Dreams Records propose aussi des cours de DJ et de batterie !

Sur le long terme, Adrien et Benji souhaiteraient développer et diversifier les services proposés par le studio. Monter un label, coacher des musiciens, produire des artistes locaux mais aussi ouvrir une boutique de vêtements. Bref, les idées ne manquent pas pour ces deux artistes !

Si toi aussi tu as envie de te lancer dans la musique, la province Sud propose des aides à la création musicale. Pour en savoir plus clique ici