L’E-Sport grandit ici aussi !

Créée il y a tout juste un an, l’ESNC (Electronic Sport Nouvelle Calédonie) est une association locale regroupant des passionnés de jeux vidéo. Son but ? Renforcer la communauté « gamers » du Caillou, via l’organisation d’événements, de forums et de tournois. Rencontre avec Adrien – alias Minas-, président de l’ESNC, pour tout apprendre sur l’univers des jeux vidéo en Calédonie ! 


L’ESNC, c’est avant tout un groupe d’amis. Passionnés de jeux vidéo et de compétition E-sport, bien décidés à promouvoir cette discipline encore peu connue sur le Caillou, ils ont décidé de créer une plateforme de partage et de rencontre pour tous les gamers de Nouvelle-Calédonie, quel que soit leur jeu de prédilection.

Principalement concentré sur des compétitions en ligne, l’ESNC s’est lancé il y a quelques mois dans un projet plus audacieux en organisant un premier événement live : un tournoi LOL (League of Legends) ouvert au public ! « Jusqu’à présent, il n’y avait pas, en Nouvelle-Calédonie, de structure permettant aux Gamers de se retrouver, constate Adrien. La plupart des joueurs restent dans leur coin, seuls devant leurs écrans, même s’ils font partie d’une équipe en ligne dans le cas de LOL. Du coup, organiser ce tournoi ici, inspiré par les grands tournois E-sport mondiaux, c’était apporter une touche sociale mais aussi professionnelle à cette discipline. »

Une occasion aussi, pour l’association, de rencontrer de nouvelles personnes qui partagent leur passion et de se rendre compte de l’émergence d’une nouvelle génération de joueurs : « Il y a des joueurs que nous connaissons depuis longtemps, qui jouent depuis des années et qui sont toujours présents lors de nos événements. Mais sur ce tournoi LOL, on a rencontré de nouveaux joueurs et découvert de nouvelles équipes. » Une motivation supplémentaire donc pour les joueurs, anciens ou nouveaux, de se rencontrer en chair et en os, d’échanger et d’évaluer leurs niveaux respectifs !

©LionMotion

Succès et nouveaux membres

Environ 230 personnes ont suivi avec attention ce premier tournoi League of Legends. Un public attentif, enthousiaste et étonnamment diversifié pour le plus grand plaisir des organisateurs. « Ce qui est impressionnant avec l’E-sport en Nouvelle-Calédonie, c’est que ça touche vraiment tout le monde ! Au tournoi LOL, on a eu une audience diverse, composée d’enfants, d’adolescents et d’adultes, venant de tous les milieux. Et autant de filles que de garçons ! »

Pour Minas, l’association est vouée à se développer et recrute actuellement de nouveaux membres afin de pouvoir, éventuellement, organiser de nombreux autres tournoi. Pour intégrer l’équipe, pas besoin de CV ou de lettre en motivation, il suffit d’être passionné par l’E-sport et idéalement, doué pour les jeux vidéo ! « Pour ce tournoi, nous avons créé une Division LOL dans l’association, avec des joueurs spécialisés dans ce jeu pour créer un événement de qualité. C’est un procédé que l’on voudrait suivre pour d’autres jeux. Il y a tellement d’opportunités ! Les Calédoniens jouent énormément aux jeux vidéo, surtout sur console, c’est vers ça que l’on aimerait se diriger pour le prochain événement »

Une possibilité donc d’un futur tournoi Nintendo Switch ou PS4 ? « C’est encore en discussion, mais on aimerait beaucoup organiser un tournoi SuperSmash Bro prochainement. C’est un jeu qui touche un public large et varié, qui est excitant à regarder et qui peut intéresser des joueurs de tous niveaux ! »

©LionMotion

Un futur prometteur !

La Nouvelle-Calédonie regroupe déjà un nombre très important de joueurs, et parmi eux, une élite non négligeable, mais peu connue du grand public. Pour ESNC, le but futur est de pouvoir créer des événements plus importants qui regrouperaient des joueurs prêts à se confronter dans un environnement plus professionnel. « Cela se fait partout ailleurs dans le monde. Les événements E-sport internationaux regroupent des milliers de personnes et réunissent des sponsors grâce à leur popularité ! Pas de doute, l’engouement des joueurs et du public calédonien va encore grandir ! »