Rose Welepa, championne de handisport

Elle détient le titre championne de France handisport en lancé de poids depuis 2010. À 29 ans, Rose Welepa ne compte pas en rester là. Passionnée, elle aimerait partager son expérience et son goût pour le sport avec les plus jeunes.


Rose Welepa est une sportive de haut niveau. Elle a choisi cette voie il y a maintenant six ans : « En 2009, je participe à un challenge multisport au stade Numa Daly. A l’issue, la ligue handisport me propose de poursuivre en compétition. Ça tombait bien, j’ai toujours aimé l’athlétisme. » La jeune femme terminait une formation d’aide à la personne, elle n’exercera pas dans ce domaine et se lance dans la compétition sportive. « J’avais entrainement tous les matins du lundi au vendredi au stade Numa Daly. » Si Rose se spécialise dans le lancé, c’est surtout dans le poids qu’elle excelle plus particulièrement.

« Tous les ans je me fixe un objectif »

Elle est coachée par Olivier Deniaud, entraîneur de Nouvelle-Calédonie Handisport et de l’Équipe de France d’Athlétisme Handisport et Sport Adapté. Il se souvient des débuts de l’athlète : « Voilà une personne qui lorsqu’elle a commencé lançait à 7 mètres et aujourd’hui, elle en est à plus de 11 mètres ! » Rose est mal-voyante, Olivier Deniaud travaille avec sa protégée, les exercices d’équilibre et de sensation pour compenser la vue mais il adapte les entraînements à la personnalité de la sportive : « C’est toujours du cas par cas, chaque sportif est différent. Je l’aide à atteindre ses objectifs mais c’est la volonté de l’athlète qui fera le reste et aussi en fonction de ses possibilités. »

Rose décroche le titre de championne de France au lancé de poids en 2010. A partir de ce moment, elle enchaîne les compétitions. En 2011, elle obtient la médaille d’argent aux Jeux du Pacifique, en 2012, elle est 8e au championnat du monde à Lyon, en 2013, elle médaillée d’or aux mini-jeux de Wallis et aussi médaillée d’or aux Jeux du Pacifique en Papouasie cette année. En tant que sportif de haut niveau, elle a pu bénéficier, d’une subvention de la province Sud. Malgré ces titres, Rose reste humble et souhaite transmettre son expérience aux plus jeunes.

rose-welepa-entraineur
Rose Welepa et Olivier Deniaud, son entraîneur au championnat d’Europe Handisport en août 2014, à Swansea.

« Montrer l’exemple aux plus jeunes»

 

Rose Welepa suit actuellement une formation pour devenir aide entraîneur. « J’aimerais transmettre mon expérience aux plus jeunes pour leur montrer que toute personne peut faire du sport qu’elle soit valide ou non. » Depuis cette année, elle intervient à la demande auprès des collèges mais également dans les centres aérés. Parallèlement, elle encadre des jeunes à l’école handisport le mercredi après-midi au stade Numa Daly. « J’aimerais encourager les jeunes à la pratique sportive. »

La championne n’envisage pas pour autant sa retraite dans la compétition, elle vise les jeux paralympiques de Rio en 2016. Mais pour cela, elle devra mettre les bouchées doubles pour atteindre entre 11,50 m à 12 m au lancé de poids afin de faire partie de la sélection. « Plus que du sport, la ligue handisport et les sportifs sont pour moi une seconde famille. Lorsque nous sommes en dehors du territoire pour les compétitions, on se serre les coudes, on est très solidaire. Il y a une bonne ambiance. Ma force, je dirais que je n’essaie pas de me comparer aux autres, je m’applique à être meilleure par rapport à moi-même et j’essaie de battre mon record personnel. »

rose-welepa-2

Résultats sportifs 2014-2015

  • 1re au poids au meeting de Brisbane
  • 2e au disque au meeting de Brisbane
  • 1re au poids au meeting de Berlin
  • 2e au disque au meeting de Berlin
  • 1re au poids au championnat de France
  • 2e au javelot aux championnats de France
  • 4e au javelot aux championnats d’Europe
  • 8e au poids aux championnats d’Europe
  • 9e au disque au championnat d’Europe