« Hey Hey », la webradio par les jeunes !

« Hey Hey Radio » ? C’est un peu comme un laboratoire d’expérimentations, parfois sérieuses et parfois moins, pour apprendre à faire de la radio un moment de plaisir et de partage ! Depuis l’année dernière, les collégiens et lycéens du Mont-Dore ont leur webradio, dont ils fabriquent les émissions tout seuls.


Ce matin-là, le CDI du lycée du Mont-Dore a plutôt les allures du joyeux bazar d’une salle de rédaction qu’une austère bibliothèque ! Les élèves de seconde se réunissent pour travailler leurs projets d’émissions. Pour la deuxième année consécutive les élèves du Mont-Dore enregistrent leurs rubriques – et délires – radiophoniques. Quelle fréquence sur l’autoradio ? Cherche pas : on l’écoute sur Internet, sur soundcloud !

Karen, dynamique professeur documentaliste, est à l’origine du projet né l’an dernier en collaboration avec Pablo de la médiathèque voisine de Boulari. Les collèges de Boulari et de Plum sont aussi dans le coup. « Lorsqu’on a lancé le projet, on a trouvé le slogan ‘La parole est à nous’, explique la prof. On est parti du constat que les jeunes n’écoutaient pas beaucoup la radio, ne la trouvaient pas assez fun, que c’était un truc de vieux : on leur a donc dit ‘allez-y, montrez-nous et proposez votre conception de la radio !’ On sort nos chroniques et nos rubriques au coup par coup, c’est un dispositif plus léger et moins contraignant. »

Gags et sujets sérieux

Parce que faire de la radio ça s’invente pas ! Pour accrocher son auditeur, il faut une « écriture radiophonique ». Nos animateurs en herbe préparent en petits groupes leur future chronique. Par exemple, Henri, Josué, Lucas et Stéphane ont choisi l’humour avec leur premier petit sketch très improvisé qui s’appelle « Allô ? Neness ? ». « On veut essayer des blagues basées sur des situations réelles. Là par exemple, on pense à une parodie de ce qui se passe à la vie scolaire ! »

Sur la table d’à côté, Ilona et Emma planchent sur un nouvel épisode de Cornflix, une émission qui se balade dans l’univers des séries télé. « Dans la prochaine on parlera des gens qui sont addicts aux séries, et des répercussions que ça a sur leur vie », racontent les deux amies, qui confessent qu’au début ça leur faisait bizarre d’entendre leur voix sortir des enceintes du CDI. « SOS Bobo », « minute du savoir », initiation au japonais, « micro-couloirs » qui donnent la parole aux lycéens sur le harcèlement ou des thèmes d’actualité… il y en a pour tous les styles et toutes les créativités !

Jusqu’au montage

Les lycéens commencent à se former au logiciel de montage gratuit Audacity, et pour tout l’habillage sonore (génériques et jingles), ils ont bénéficié du soutien professionnel d’Anthony de Phonik Studio. Le résultat s’entend. « Il y a une conscience des choses et l’envie de les dire. On voit certains jeunes qui ont des difficultés en classe et qui s’éclatent dans le cadre du projet, ça les motive ! » souligne Louise, professeur de français d’une des classes impliquées. « En tant que secondes, les élèves s’investissent à la fois dans un projet qui va rester, et dans la vie de leur nouvel établissement pour mieux s’intégrer. C’est un bel outil, alors on fonce ! »

L’équipe de l’an dernier a pu affûter son art de l’interview grâce à un invité de marque : le premier ministre Edouard Philippe s’était prêté au jeu des questions-réponses au moment de sa visite du lycée. Cette année est prévue notamment une collaboration avec le SILO (Salon international du livre océanien), que les élèves devraient couvrir tels des envoyés spéciaux ! En attendant que Hey Hey Radio émette 24 heures sur 24, un jour peut-être ?

Pour jeter l’oreille sur Hey Hey radio c’est , et les suivre sur facebook par ici !