Pas une goutte au volant, sinon grosse amende !

Boire ou conduire… il faut choisir ! Et encore plus maintenant ! Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie vient de renforcer les sanctions auprès des jeunes conducteurs et niveau alcool,  c’est tolérance zéro !


Parlons peu, parlons pièces : si tu es « jeune conducteur » et que tu te fais contrôler au volant avec une concentration d’alcool dans le sang égale ou supérieure à 0,20g par litre, bim ! 15 000  balles d’amende, direct ! Alors concrètement ça veut dire qu’on peut boire combien ? Ben rien : 0,20 g ce n’est même pas une demi-bière.

Et on est « jeune conducteur » jusqu’à quand ? Pendant 2 ans après l’obtention du permis, au même moment où tu dois mettre le fameux « A » rouge à l’arrière de ta voiture. Et après ?  Le seuil passe à 0,50g par litre de sang, ce qui correspond à deux « unités d’alcool », c’est-à-dire à 2 verres (mais attention, de taille raisonnable !). Cette conversion est quand même à prendre avec des pincettes parce qu’elle peut être différente selon la taille, l’âge ou la corpulence de chacun. Par exemple chez une personne petite et mince, un seul verre de bière peut représenter un taux d’alcoolémie de 0,30g.

Pourquoi ces sanctions ?

Parlons peu, parlons chiffres : sur la route, 6 accidents sur 10 sont dus à une consommation excessive d’alcool. Aïe. Les risques d’accidents mortels augmentent très rapidement en fonction du taux d’alcool dans le sang : dès 0,50g le risque est multiplié par 2, par 10 à 0,80g et par 35 avec 1,20g par litre de sang. Ok, ça calme.

Mais pourquoi tous ces accidents sous l’emprise d’alcool ? Parce que l’alcool diminue les réflexes, la vigilance et la résistance à la fatigue. Il perturbe la vision, l’estimation des distances et provoque un allongement du temps de réaction. En gros, tu n’es pas dans la réalité. Et au volant d’une voiture… Ça pardonne pas !

La législation pour les jeunes conducteurs, t’en penses quoi ?

Marina, 21 ans, qui passe son code

« Je trouve que c’est bien, parce que ça nous protège. Ça nous empêche de faire n’importe quoi »

Pierre, 16 ans, sans permis

« C’est bien, mais quand même un peu dur. C’est pas parce qu’on est jeune qu’on n’est pas responsable ! »

Brandon, 23 ans, conducteur

« Je suis d’accord parce que de toute façon, si tu conduis, tu ne bois pas ! Une bière en entraîne une autre en général, donc rien du tout c’est mieux ! »

Léa, 19 ans, qui passe sa conduite

« C’est bien carrément ! Ça peut sauver des vies ! Les jeunes sont souvent ceux qui consomment le plus et ils sont inconscients. La plupart des accidents sont faits par des jeunes et je sais de quoi je parle : mon copain a été blessé l’année dernière après un accident où le conducteur était saoul, on a eu très peur. »