[Zoom métier] Assistant(e) social(e)

Quel métier choisir ? On s’est déjà tous posé cette question ! Pour t’aider dans un choix de métier ou de réorientation, Tazar te propose des fiches métiers dans tous les secteurs d’activités porteurs en Nouvelle-Calédonie. Tu souhaites aider les autres à s’insérer, socialement, professionnellement ou économiquement, le métier d’assistant social est fait pour toi ! Découvre ce métier qui permet de se sentir utile à la société !


D’abord, c’est quoi  une assistante sociale ?

On dit souvent « assistante sociale » car ce métier est très féminisé (95% de femmes), mais l’assistant de service social (ASS, le terme exact !) peut être aussi bien un homme qu’une femme ! Il aide les individus et les familles à faire face aux problèmes liés à l’emploi, le budget, le logement, la santé… Et il propose des solutions. Il informe ses interlocuteurs sur leurs droits et les accompagne dans leurs démarches.

Quelles sont les compétences requises ?

Ce métier repose avant tout sur les relations humaines. L’assistant de service social doit créer une relation de confiance, faire preuve d’une grande autonomie, savoir gérer son temps pour répondre aux multiples demandes. Attention, cette profession nécessite une certaine maturité et de l’équilibre. En clair : il vaut mieux être bien dans ses baskets pour affronter des situations de détresse et aider les personnes en difficulté. Tu dois aussi accepter de ne pas pouvoir satisfaire toutes les demandes. Enfin, c’est un métier où la discrétion règne, car tu es tenu au secret professionnel !

Les missions ?

  • Accueillir les personnes et les familles en difficulté
  • Aider à la protection de l’enfance, c’est-à-dire faire un signalement, lorsque la situation l’exige pour protéger les enfants en danger
  • Evaluer la situation sociale et mettre en place un plan d’aide
  • Soutenir les personnes vers l’accès à l’autonomie par l’insertion professionnelle, le logement, la culture, les loisirs etc.
©Maison de l’Etudiant

Comment se former ?

Il n’y a pas formation en Calédonie, mais il existe plus de 70 établissements spécialisés en Métropole (voir la liste). L’accès se fait sur concours, après le bac. La formation dure trois ans et débouche sur le diplôme d’Etat d’assistant de service social.

L’avis d’un pro

Tania Mwenzi, assistante sociale

« C’est l’envie d’aider les autres qui m’a poussé  à faire ce métier. Etre assistante sociale, c’est mettre en place un accompagnement social individualisé pour lever les freins professionnels ou économiques. C’est un métier lié à l’humain, il faut avoir de l’empathie, de l’écoute, de l’adaptabilité, mais aussi être ne pas être dans le jugement. La satisfaction, c’est quand on arrive à les rendre plus autonomes, et quand on clôture leur dossier en sachant qu’elles vont s’en sortir. »