Océane : Créatrice d’oKiddy, l’application locale et révolutionnaire de baby-sittings !

À tout juste 23 ans, Océane Le Goff est entrepreneuse.

Lorsqu’elle n’est pas à la banque, là où elle travaille, elle gère l’application qu’elle a mise au point durant ses études. oKiddy comme elle s’appelle, est une plateforme permettant aux parents d’entrer en contact avec des baby-sitters de manière simple et efficace ! De la théorie à la pratique … Océane nous guide à travers les étapes de création d’un tel projet !

Ça commence par une idée …

Après le bac, Océane se sent le besoin de prendre du recul avant de décider de la suite et s’envole pour l’Australie où elle séjourne durant 8 mois, sur un Working Holiday Visa. À son retour, elle entend parler du concours de l’EGC et se jette à l’eau !

« Je ne connaissais rien au commerce, mais j’ai tout de même passé le concours d’entrée et j’ai réussi. Une bonne idée vraiment, car l’école m’a tout de suite beaucoup plu !»

À côté de ses études, Océane fait aussi du baby-sitting pour occuper ses soirées. C’est en discutant avec certains de ses clients qu’elle se rend compte de la difficulté qu’ont les parents à trouver des baby-sitters fiables et professionnelles. Une information qu’elle garde soigneusement en tête.

« J’ai eu de la chance, car certains de nos professeurs à l’EGC étaient des chefs d’entreprise » explique Océane « Je me suis rappelé qu’ils nous avaient proposé de l’aide s’il nous venait une idée de business, et je me suis dit pourquoi pas ? Pourquoi ne pas essayer de trouver un moyen de mettre en contact les baby-sitters et les parents. »

Après quelques recherches, Océane se rends compte qu’un tel service n’existe pas encore sur le territoire et que la plupart des annonces sont postées sur des sites peu fiables, avec peu d’information et sans vérification possible. Plus aucun doute pour la jeune femme, ce projet doit voir le jour.

Après de nombreuses discussions avec les professeurs et grâce à une motivation sans faille de la part d’Océane, l’EGC propose une nouvelle option « entreprenariat », disponible dès la deuxième année.

« Grâce à cette option, les élèves ont la possibilité de travailler sur un projet personnel au lieu d’effectuer un stage en entreprise. En ce qui me concerne, j’ai pu développer mon business plan, rechercher des financements et débuter ma start-up* entourée de deux tuteurs. »

La naissance d’oKiddy …

Avant le résultat final, Océane travaille et retravaille sur son idée afin de délivrer un service fonctionnel et surtout qui réponds parfaitement aux attentes de sa clientèle cible.

« Au début, je pensais plutôt créer une plateforme où les parents et baby-sitters posteraient leurs annonces et où ils prendraient contact par eux-mêmes. Après y avoir réfléchi, je me suis rendu compte que le service que je souhaitais offrir allait au-delà d’une simple mise en relation. »

Océane pousse donc les démarches plus loin et recrute une véritable équipe de baby-sitters. Elle rencontre elle-même les candidates, leur fait passer un entretien, vérifie les casiers judiciaires et leur fait même passer une formation de premier secours dispensée par la Croix Rouge !

Si on ne peut pas parler de baby-sitters professionnelles car aucun diplôme n’existe vraiment pour cette activité, aucun doute que les personnes recrutées sont au top !

Mais si oKiddy a autant de succès, ce n’est pas seulement grâce aux super baby-sitters ! Pour faire tourner la boutique, Océane y mets beaucoup du sien et gère les messages et réservations reçues tout en ayant un travail à côté. Et elle le fait vite ! L’atout clé de son business ? La réactivité et la disponibilité à toute heure !

Comment ça marche ?

Les services d’oKiddy  sont disponibles via leur page Facebook qui regroupe déjà plus d’un millier d’abonnés ! Pour réserver une baby-sitter, rien de plus simple, il suffit de contacter oKiddy en message privé en précisant le service voulu. Pour une soirée, un évènement spécifique tel que par exemple la Tontouta Run’way qu’Océane et ses baby-sitters ont couvert dernièrement ou pour du baby-sitting de longue durée, tout est possible ! Le petit plus ? Il est possible de consulter la fiche de chacune des baby-sitters sur le site oKiddy.nc et de choisir celle qui convient le mieux aux enfants. Il est même possible de voir les spécialités de certaines tel que la danse tahitienne ou le langage des signes !

Un système qui fonctionne et qui rassure les parents, mais aussi les baby-sitters qui, en passant par une entreprise, se sentent plus protégées.


En bref …

oKiddy c’est une affaire qui marche ! Avec aujourd’hui une trentaine de baby-sitters et plus d’une centaine de clients dont beaucoup fidélisés, Océane prouve qu’il est possible de gérer avec succès un business quel que soit son âge !

PS : Si tu as 16 ans et plus**, si tu aimes t’occuper d’enfants et que tu es une personne sérieuse et fiable, oKiddy recrute ! N’hésite pas à rejoindre la team !

 *Une startup, jeune pousse ou entreprise en démarrage en français, est une nouvelle entreprise innovante, généralement à la recherche d’importants fonds d’investissement, avec un très fort potentiel éventuel de croissance économique, et de spéculation financière sur sa valeur future (création d’entreprise)

** Si tu es mineure, il te faudra présenter une autorisation parentale afin de pouvoir travailler au sein d’oKiddy !


oKiddy est un projet soutenu par la province Sud