Les jeunes du Mont-Dore attirés par les métiers au service des autres

Tu aimes aider les autres et la vue du sang ne te fait pas tourner de l’oeil, alors les métiers de la santé et du social sont peut-être faits pour toi ! Afin d’aider les jeunes dans un choix de métier, l’antenne MIJ du Mont-Dore a organisé un forum dédié à ces professions.


La pluie battante n’a pas découragé les jeunes venus à l’antenne MIJ du Mont-Dore, pour assister au forum spécial « métiers de la santé et du social ». Plusieurs représentants de ce secteur étaient conviés pour l’occasion : la Croix Rouge, Azur santé (qui s’occupe des personnes âgées et atteintes d’Alzheimer), ainsi que la direction provinciale des Affaires Sociales et Sanitaires qui est venue présenter le métier d’assistante sociale.

Ces métiers attirent, mais sont souvent méconnus, affirme Virginie Drayton, responsable de l’antenne MIJ du Mont-Dore. « Un petit sondage auprès des jeunes de la commune a révélé qu’ils étaient très intéressés par des métiers en lien avec le service à la personne, explique Virginie Drayton, responsable de l’antenne du Mont-Dore. C’est pourquoi, nous souhaitons donner des informations concrètes pour qu’ils puissent faire un choix éclairé d’orientation professionnelle.»

Travailler dans le secteur de la santé et du social, c’est être au service des personnes en situation de fragilité sociale, sanitaire, économique, psychologique ou physique. Des professions où les compétences humaines comme le savoir-être, la patience, l’empathie sont plus qu’indispensables.

Des métiers qui ont du sens

Quand on pense aux métiers du social et de la santé, le premier réflexe n’est pas forcément d’aller  vers le RSMA or, celui-ci propose une formation d’auxiliaire d’autonomie. Pas de diplôme exigé, il suffit d’avoir entre 18 et 25 ans et d’être motivé. Difficile d’avoir un métier sans formation, quel que soit ton niveau scolaire de départ. C’est pourquoi l’Institut de Formation des Professions Sanitaires et Sociales de Nouvelle-Calédonie (IFPSS) propose une dizaine de formations : infirmier, accompagnateur d’autonomie, ambulancier, etc.

La motivation première pour ces métiers reste le désir de donner un sens à sa vie professionnelle, mais aussi le besoin de se rendre utile à la société, d’aider les autres, les plus faibles.

Laurenzia, 22 ans

« Je suis esthéticienne, mais j’ai envie de changer de domaine. Je suis venue m’informer sur les professions d’aide-soignante et ambulancière. Ce sont des métiers où on aide les autres, et où on fait du bien, on apporte notre soutien. »

Odilon, 15 ans

« Ce qui m’intéresse surtout ce sont les formations proposées par le RSMA. J’ai un cousin qui est volontaire stagiaire et il m’a dit qu’on est bien encadré et suivi. Et puis c’est la garanti de trouver un emploi, de ne pas rester sur le carreau. »