[JDD] Sur le terrain, les collégiens s’engagent

Protection de l’environnement, information sur les bons gestes à adopter pour la nature, bien-être au collège : dans toute la Province, les classes impliquées dans les JDD 2018 avancent sur leurs projets ! Un petit tour pour faire le point du côté de Thio et de Bourail.


Heïdi en 5e, Kerryl en 4e et Elise en 3e au collège La Colline à Thio

L’an dernier, une classe de 3e avait fait du reboisement sur massif minier. Cette année on a fait passer le mot dans les classes pour demander aux élèves d’amener des plantes, et on cherche encore un lieu où nous pourrons les planter, avec la SLN ou les coutumiers.

De notre côté on participe déjà à des actions de reboisement sur plusieurs sites, avec les associations de jeunes du village.

Notre but c’est de partager, d’inciter tous les élèves à être attentifs aux problèmes, pour protéger l’environnement.

Sylvio et Jean-Marie, en 3e au collège Francis-Rougé à Thio

Dans notre collège, chaque classe a une mission spécifique : par exemple, les 5e s’occupent des fleurs aux abords des classes, et nous les 3e on s’occupe de la pépinière. C’est notre projet JDD. On était touchés par le manque d’arbres à cause des incendies ou des activités minières passées. On veut reboiser nos montagnes !

Par exemple on plante le gaïac (Me en Xârâcùù) pour qu’il aide à tenir la terre, faire de l’ombre, attirer les insectes. Sinon on a aussi du sapin, des mandariniers, palmiers et araucarias… On cherche à faire pousser en ce moment du tamanou et du flamboyant !

On ne veut plus voir nos montagnes brûler. Les arbres, c’est l’avenir de chez nous. S’il n’y en a plus on ne pourra plus respirer !

Andie en 3e, Mayanna en 5e et Cameron en 4e, au collège Djiet à Bourail.

Nous sommes dans un collège assez difficile. Les surveillants ne peuvent pas toujours empêcher les jeunes d’être violents… Ça peut venir de problèmes de harcèlement dans la cour, ou des réseaux sociaux avec les insultes et les menaces qui nous empêchent d’être bien dans notre peau !

Alors nous aimerions organiser une journée à la fin de l’année, un grand événement pour tout le collège qui servira à la prévention, à mettre en garde et prémunir contre la violence, qu’elle soit verbale ou physique. Il y aurait des ateliers de développement personnel, de théâtre, du yoga… C’est toujours mieux de pratiquer que d’écouter, c’est plus attirant !

Dans notre collège, tous les lundis nous avons déjà un atelier médiateurs/médiatrices : pour former les élèves à éviter les conflits.

One Ping

  1. Pingback: