Le Point Apprentissage, un point c’est tout

Les Centres de Formation des Apprentis proposent aux jeunes, âgés de 16 à 25 ans, d’apprendre un métier en alternant études diplômantes et vie en entreprise. Pour tout savoir, s’informer et s’inscrire une seul endroit à connaître : le Point Apprentissage. Tazar t’explique tout ! 


Nombreux ont déjà poussé la porte du Point Apprentissage, situé 14, rue de Verdun, dans le centre-ville de Nouméa. Environ 500 jeunes sont recrutés chaque année pour suivre l’une des 40 formations en alternance proposées par les Centres de formations d’apprentis (CFA) dans les domaines de l’agriculture, le commerce, l’industrie, les services à la personne, les services à l’entreprise, l’alimentation, la santé etc.  « Le Point Apprentissage a d’abord un rôle d’information, rappelle Miguel Laille son responsable. Il est là pour clarifier l’offre pour les 16-25 ans. » 

Le public peut consulter des fiches sur les métiers et les diplômes préparés. Ils sont de tous niveaux, du CAP à la licence professionnelle*, et reconnus au niveau national. Le Point Apprentissage a un site Internet où la liste des formations est régulièrement actualisée (www.apprentissage.nc). Enfin, un intervenant se déplace dans les établissements scolaires, les forums, les salons … Des rencontres à ne pas manquer ! 

Lire aussi : C’est le bon moment pour devenir un apprentis-sage

Le recrutement

La deuxième mission du Point Apprentissage est le recrutement. 1 500 candidatures sont déposées chaque année. Pour la rentrée 2018, 420 places en 1re année ouvertes aux 16-25 ans au sein des 3 CFA.

« L’apprentissage est plébiscité par 17 % des lycéens, indique Miguel Laille. Son image est désormais positive. » La sélection s’effectue sur le dossier de candidature, les résultats scolaires, et parfois aussi sur le parcours professionnel que tu as construit. Pour les formations en BTS et en bac pro, les candidats passent obligatoirement un entretien. La période idéale pour une inscription en CFA se situe entre septembre et décembre, dès le 1er décembre on peut débuter son apprentissage en entreprise.

La motivation est bien sûr la clé de la réussite. « L’apprentissage a ses contraintes. Les jeunes cumulent les cours et le monde du travail. Il faut être capable de tenir des engagements car il y a un suivi régulier en entreprise et au CFA. » Mais l’expérience professionnelle acquise par les apprentis pendant leur formation est recherchée sur le marché de l’emploi : 50 % d’entre eux trouvent un travail directement après avoir obtenu leur diplôme ou poursuivent vers un niveau plus élevé. « De nos jours, d’anciens apprentis sont devenus à leur tour maîtres d’apprentissage. La boucle est bouclée », lance Miguel Laille.

* Deux licences sont proposées en alternance. Il faut directement s’inscrire à l’UNC (www.univ-nc.nc) pour la licence pro comptable ou à l’EGC (egc.cci.nc) pour le bachelor EGC.

Les nouveautés !

Les formations Post bac se sont étoffées avec 2 formations BAC +3 en commerce internationnal et en Banque-assurance. 2 exclusivités pour 2019 en vue avec le technicien assistance informatique (équivalent BAC PRO) et le developpeur web (équivalent BAC +2).

Enfin, les filières : électricité et froid clim ouvriront respectivement le Brevet Pro (équivalent BAC PRO). Consulte l’offre prévisionnelle de formation par apprentissage 2019 ici.

Planning des interventions en 2018

– Le vendredi 6 et samedi 7 juillet : SEMAINE DE L’APPRENTISSAGE sur Nouméa
– le mardi 10 et mercredi 11 juillet : SOFIP de Poindimié
– le mercredi 11 juillet : Antenne MIJ de Païta
– le mercredi 25 juillet : Antenne MIJ du Mont-Dore
– le vendredi 3 et samedi 04 août : Salon de l’étudiant
– le lundi 6 août : Antenne MIJ de l’Ile des Pins
– le mardi 7 août : Antenne MIJ de Yaté
– le jeudi 9 août : Antenne MIJ de Dumbéa
– le mardi 21 août : Antenne MIJ de La Foa
– le mardi 28 août : Antenne MIJ de Thio

 

Le Point Apprentissage est ouvert au public  en continu du lundi au jeudi de 8 h à 16h,
le vendredi sur rendez-vous.
(Un accueil téléphonique est assuré de 7H30 à 17H au 24 69 49).

Beaucoup d’artisan ou chef d’entreprise étaient apprentis

Grâce à l’Apprentissage, “Les artisans d’aujourd’hui forment les artisans de demain”.
Pour aider les entreprises, les CFA organisent à tour de rôle, la formation des Maître d’apprentissage.

La réussite des apprentis passe par la mise en place des conditions optimum de travail. Les CFA proposent des outils adaptés et un accompagnement soutenu.
Les CFA enregistre un taux de réussite aux examens de 85% !