Rencontre avec une reine de beauté

Lola Kojfer n’en revient toujours pas ! Elle fait partie du top 4 des candidates de l’élection de Miss Nouvelle-Calédonie 2016. La jeune nouméenne a été couronnée Miss province Sud, le 27 août, à l’arène du Sud. Rencontre.


Lola, n’est pas prête à redescendre de son petit nuage. « C’est un rêve de petite fille qui se réalise ! » avoue-elle ravie. Tout s’est passé vite, trop vite. Après des mois de préparation, la tension est retombée. Mais il a fallu tenir la cadence durant de longues semaines. « Tous les soirs, on avait la préparation à l’élection de 19h à 21h. Au début, c’était dur car nous avions chacune nos occupations la journée et il fallait garder de l’énergie pour le soir. » Entre le sport, les cours de communication, de maintien et de chorégraphie, les candidates n’ont pas eu beaucoup de répit.

« Tous les ans je regarde l’élection de Miss Nouvelle-Calédonie à la télé ! »

14125498_1185761588113059_2351393563712131078_o (1)
Les 4 lauréates à Miss Nouvelle-Calédonie 2016 : Romane Bichot, 2é dauphine, Lola Kojfer, Miss province Sud, Camille Sirot, 1ere dauphine et Andréa Lux, Miss Nouvelle-Calédonie.

Miss province Sud 2016 est née il y a 18 ans à Nouméa mais a grandi à Bourail. Pour la petite anecdote, la maire de la commune de Bourail lui a envoyé une lettre de soutien, avant l’élection. Une attention qui a beaucoup touché la jeune femme. Sa participation à l’aventure de Miss Nouvelle-Calédonie résulte d’une démarche personnelle. « Je voulais avant tout vivre une expérience et rencontrer des gens. » C’était aussi visiblement une question de taille. « Depuis le collège, j’ai toujours été grande par rapport à mes camarades et on me répétait souvent : tu devrais te présenter à Miss Calédonie. » Avec son mètre soixante-treize, Lola se présente au grand casting le 26 mai dernier. « J’avais très peur de défiler en maillot de bain et en talons hauts ! » Et pour compléter le tableau, elle avait le trac. Malgré son appréhension, tout s’est finalement bien passé. Lola fait partie des 11 candidates sélectionnées. Encore émue, elle se souvient : « Tous les ans je regarde l’élection de Miss Nouvelle-Calédonie à la télé mais cette fois-ci, c’est moi qui passait à la télé ! Je n’arrivais pas à réaliser ! »

 « J’ai vécu une belle aventure et je me suis fait des amies ! »

14124519_1185763244779560_4734547729386579824_o
Couronnement de Lola Kojfer, Miss province Sud

Il n’était pas question pour Lola de se mettre la pression pour « gagner ». L’essentiel résidait ailleurs. « Pour moi le plus important était de participer, de vivre chaque instant en dehors de l’élection proprement dite. » Les candidates s’entendaient tellement qu’il a fallu mettre un peu de sérieux dans cette ambiance décontractée. « Au début, on se comportait comme si on était en colonie de vacances. Mais on nous a rappelées que c’est du sérieux et on a  vite pris la mesure de l’enjeu de cette élection. » Lola garde de cette expérience de très beaux souvenirs et elle s’est fait des amies parmi les candidates.

Actuellement en prépa santé-social, Lola espère réussir son entrée à l’école d’infirmière. Sensible et soucieuse d’aider les autres, elle souhaite mettre son image au profit des bonnes actions, comme à l’exemple de Mondy Laigle qui milite pour les ambassadeurs du lagon à la province Sud.

14107730_1185694204786464_4092727211060629608_o
Loka Kojfer défile en robe du créateur MSMA Création sur la thématique “féérie marine”.