[Cinéma] Emma & Lucas, deux jeunes talents à suivre de près !

Être devant ou derrière la caméra ? Pour Emma et Lucas, passionnés de cinéma, le choix est cornélen car ils ont déjà fait chacun l’expérience de la réalisation et du jeu d’acteur !


© Alwena Modena

Elle, c’est Emma…

Âge : 16 ans
Études : terminal S, option Théâtre
Autres passe-temps : dessin, escalade
Concours : BNC Jeunes Talent 2019, Movielis 2019

Fan de cinéma français et plus particulièrement de l’acteur Jean-Paul Belmondo alors qu’elle n’était qu’une petite fille, Emma réalise très jeune qu’elle souhaite poursuivre une carrière dans le cinéma.

Si elle adore réaliser des films, la jeune fille avoue cependant avoir une petite préférence pour le métier d’actrice. Aussi, lorsque l’opportunité s’est présentée, elle n’a pas hésité une seconde et choisit l’option théâtre plutôt qu’audiovisuelle au lycée.

« Ce que j’aime surtout dans le cinéma, c’est le jeu d’acteur ! » explique-t-elle, « Du coup, je ne regrette pas mon choix. Mais c’est sûr que si cela avait été possible, j’aurais fait les deux ! »

Et c’est bien ce qu’Emma compte faire une fois qu’elle en aura fini avec le lycée : combiner le métier d’acteur avec des études d’audiovisuel. Car même si elle est bien décidée à vivre de sa passion, Emma n’en reste pas moins réaliste quant aux difficultés de ce métier.

« Bien sûr, l’idéal serait d’être actrice à part entière. Je rêverais d’intégrer les cours Florent. Mais je sais que ce n’est pas facile. De plus, la carrière d’actrice n’offre pas forcément de stabilité. J’envisage donc de suivre parallèlement des études d’audiovisuel. Cela me permettra d’assurer mes arrières si le plan A ne fonctionne pas aussi bien que je le souhaiterais ! »

L’expérience OPJ Pacifique Sud, un moment déterminant !

Déjà séduite par son année de théâtre au lycée, c’est une expérience toute récente qui la convainc définitivement de devenir actrice.

Auditionnée pour la série OPJ, dont le tournage vient de s’achever, Emma y joue le rôle de la meilleure amie de la fille du personnage principal, incarnée par Yaëlle Trulès.

Pour ce rôle, la jeune fille a suivi une formation de trois semaines. Elle sera présente sur environ 13 séquences de tournage.

« Je me sentais très à l’aise devant la caméra, être sur le plateau de tournage était quelque de chose naturel pour moi et j’étais vraiment contente de venir travailler !», confie Emma.

Le Festival du Cinéma de La Foa, un autre tremplin !

Côté réalisation, Emma a également fait parler d’elle tout récemment. En effet, cette année, elle a été sélectionnée pour deux concours du Festival du Cinéma de La Foa.

Le Concours BNC Jeunes Talents pour lequel elle a présenté un court métrage de 10 minutes et le concours MOVIELIS où il lui était demandé de réaliser une vidéo de 2 minutes maximum, uniquement avec un smartphone ou une tablette.

Au travers ces deux courts métrages, Emma a exploré des sujets délicats tels que les violences faites aux femmes et le conflit que ressentent certains jeunes qui quittent leur tribu pour aller vivre à la ville, tiraillés entre entre le respect des traditions et le monde moderne. Des thèmes de société difficiles que la jeune fille a tenu à mettre en lumière.

Photo : © Alwena Modena

 

Lui, Lucas…

Âge : 18 ans
Études : terminale L, option Audiovisuel
Autres passe-temps : sport, natation
Prix : gagnant du concours Movielis 2018 et du Courts contre la montre 2018
Concours : Movielis 2019

Pour Lucas, le choix entre acteur et réalisateur est aussi compliqué. Cependant, il n’a aucun doute sur son désir de vivre de sa passion.

C’est en 3e, à l’occasion de la réalisation d’un film dans le cadre de son brevet que Lucas découvre son engouement mais aussi ses aptitudes pour l’audiovisuel.

A partir de ce moment, il se lance tête baissée dans les concours de courts métrages locaux afin d’acquérir de l’expérience. Un travail qui porte ses fruits puisqu’il remporte non pas un, mais deux concours au Festival de Cinéma de La Foa 2018.

A quelques mois du bac, le jeune homme sait déjà où il veut se diriger pour la suite.

« J’aimerais intégrer une école de cinéma à Paris et aussi profiter d’être sur place pour assister à quelques classes offertes par les cours Florent ! »

Devant la caméra …

Tout comme Emma, intéressé par l’opportunité qu’offre la série OPJ Pacifique Sud, Lucas auditionne et décroche le rôle de l’un des suspects principaux.

Le jeune acteur garde de beaux souvenirs de cette aventure et désormais, il est plus motivé que jamais pour tenter sa chance dans des castings.

« J’ai eu une montée d’émotion sur le tournage quand on a filmé ma scène. Les sensations face à la caméra sont très différentes de celles que l’on peut ressentir lorsque l’on est réalisateur. »

En parlant de réalisateur …

Gagnants de deux concours l’an passé au Festival de La Foa, Lucas a retenté sa chance cette année en se représentant pour le concours Movielis.

Pour cette nouvelle édition, il se lance un nouveau challenge et pas des moindres : celui de faire jouer une enfant de deux ans Je suis Thaïs. Le scénario met en scène une jeune mère (jouée par Emma !) qui abandonne son enfant.

« C’était une sacrée expérience ! Faire jouer une enfant, surtout aussi jeune, ce n’est pas facile et  il a fallu jongler autour de ses humeurs changeantes », sourit Lucas.

Côté genre, le jeune apprenti réalisateur avoue préférer le drame, comme en témoigne son dernier court métrage. Une question de goût mais pas que !

« Je pense que faire de la comédie c’est plus compliqué. Pour moi, il est plus dur de faire rire que pleurer ».

Reactions

0
0
0
0
0
0
Already reacted for this post.