Se donner une nouvelle chance à l’Ecole de la réussite !

Marie-Aimée, Célina et Cassandra n’ont pas le même parcours scolaire et professionnel, mais elles partagent la même envie de réussir et de trouver un emploi qui leur plaise ! Depuis quelques mois, elles ont intégré l’Ecole de la réussite. Et on peut dire qu’elles voient le bout du tunnel !


« En l’espace de seulement trois mois j’ai plus appris auprès des formateurs, que pendant toute ma scolarité ! » Marie-aimée ne regrette pas d’avoir rejoint les bancs de l’Ecole de la réussite située à Ducos. Avec une dizaine d’autres jeunes, elle s’est engagée pour neuf mois de formation (parcours Réussir) dans cette école pas comme les autres. Au programme : des cours de communication, des sorties, une multitude de stages… Bref, ici, à l’Ecole de la réussite, le maître-mot c’est l’individu !

« Je n’avais pas vraiment de projet, je cherchais un emploi mais j’avais pas de diplôme, raconte Célina. Ma sœur m’a parlé de cette école et le concept m’a plu tout de suite ! Ici on n’est pas des élèves, mais on travaille vraiment pour trouver un vrai emploi ». La jeune femme voudrait devenir assistante maternelle et pour se frotter aux réalités du métier, elle va pouvoir faire plusieurs stages de découverte. « Je veux aller au bout des neuf mois de formation, car je sais qu’à la fin je me sentirai forte et compétente, confie Cassandra, une autre stagiaire. Prête à trouver un emploi et à travailler en entreprise, quoi ! »

Autre atout de la formation : les jeunes apprennent à prendre soin d’eux, s’entraînent à passer des entretiens, à être en contact avec des personnes différentes et à adapter leur comportement selon leur interlocuteur. « C’est simple, explique la directrice de l’Ecole, des fois, dès le premier stage, les chefs d’entreprises veulent les garder, tellement ça se passe bien. Nous avons une pédagogie de la bienveillance, ce qu’on va chercher c’est l’individu, ce qu’il est, ce qu’il a envie de faire. Ici on laisse son passé de côté et on se donne toutes les chances de réussir ! ».

One Ping

  1. Pingback: