[JDD 2019] Névan ne lâche rien pour l’environnement !

Il fait partie des lycéens qui ont manifesté le 15 mars devant le gouvernement et la province Sud. Névan Garrigues est impliqué depuis trois ans dans le Forum Jeunesse et Développement Durable. Son combat : sensibiliser le plus grand nombre à la préservation de l’environnement. Comme beaucoup de jeunes dans le monde, il a conscience de l’urgence climatique. Rencontre avec un jeune engagé !


Névan remet le couvert ! Pour la troisième année consécutive, il participe au Forum Jeunesse et Développement Durable (JDD). Cette semaine, du 3 au 8 avril, plus d’une centaine de collégiens et lycéens se réunissent à Poé pour partager une aventure unique basée sur la solidarité et le vivre-ensemble. Objectif ? Elaborer des projets de développement durable.

JDD, c’est avant tout des valeurs

Pour Névan, l’état de la planète est une urgence sur laquelle on ne peut plus transiger. Cette prise de conscience s’est révélée petit à petit. « Il y a trois ans, je n’avais aucune idée de ce qu’était le développement durable, jusqu’à ce que je participe au Forum JDD, avoue-t-il. Pendant une semaine, nous sommes sensibilisés à l’environnement. Nous découvrons des activités liées au développement durable et les associations environnementales du Caillou. J’y ai rencontré des personnes qui comptent beaucoup pour moi désormais : Amasio Tautuu et Magali Flam, les référents de la province Sud pour les JDD, et Thibaut Bizien, le président de l’association Caledoclean. »

Névan affirme qu’il y a rencontré une véritable famille. « Ce qui m’a touché et motivé pour le développement durable, c’est l’approche conviviale et l’esprit famille au JDD ! » Car, les JDD c’est avant tout des valeurs : « Quand on devient ambassadeur pour les JDD, ce n’est pas juste pendant la semaine d’intégration et de sensibilisation, ni même pour une seule année. Ce sont des valeurs que nous portons pour le reste de notre vie. » Les jeunes du JDD ont d’ailleurs élaboré une charte de bonne conduite l’année dernière que tout ambassadeur doit signer pour affirmer son engagement.

Nevan fait partie des jeunes reçus par la province Sud le 15 mars, lors de la manifestation pour le climat.

« Nous n’avons plus le choix, il faut agir ! »

Dans la continuité de son implication pour le développement durable, Névan a manifesté avec autres 600 lycéens, le 15 mars dernier, devant le gouvernement et la province Sud afin d’alerter sur l’urgence climatique. « Nous n’avons pas séché les cours ce jour-là, nous nous sommes mobilisés pour quelque chose d’important: l’avenir de la planète et donc le nôtre ! »

Ils ont été reçus par les présidents du gouvernement et de la province Sud. « Nous avons été agréablement surpris par la réaction des autorités à notre égard. Nous avons le sentiment d’avoir été entendus et écoutés. Mais aujourd’hui, nous n’avons plus le choix, il faut agir. Nous ne pouvons plus faire autrement que de travailler main dans la main avec les adultes. » Et le jeune homme ajoute : « L’économie ne doit pas se développer au détriment de l’environnement. »

Et maintenant ? « Le président de la province Sud a proposé que nous organisions des ateliers pour discuter de toutes les problématiques qui ont été abordées lors de cette première rencontre et voir comment on peut mettre en œuvre des actions concrètes sur diverses thématiques : énergie, déchets, eau, activité minière, pollution du lagon, reboisement, transport, gaspillage alimentaire, pollution numérique, traitement des eaux usées, agriculture, mais aussi maltraitance animale… »

Actuellement en classe de 1ere L au lycée Blaise Pascal, Névan a en ligne de mire le bac et souhaite faire des études pour devenir juge. Bien sûr, il ne laisse pas tomber son engagement pour autant. « Même si je n’en fais pas mon métier, je compte bien continuer à m’impliquer en tant que bénévole dans une association environnementale. Le plus important pour moi, c’est la sensibilisation. Mon souhait, c’est que la Calédonie devienne un exemple en matière de développement durable pour le monde. »