[Etudes supérieures en Métropole] C’est le moment de s’inscrire !

Quelle filière choisir ? Dans quelle université ou école s’inscrire ? Où habiter ? As-tu droit à une bourse ? Tu as décidé de poursuivre tes études en Métropole pour la première fois, mais ça te stresse un peu et tu as plein de questions. Rendez-vous à la direction de l’Education de la province Sud (DES) qui t’accompagne dans tes démarches, gratuitement !


 

La rentrée universitaire métropolitaine démarre en septembre, les futurs étudiants calédoniens ont donc quasiment 9 mois pour bien préparer leur départ. Mais comment se dépatouiller dans tous ces méandres administratifs, surtout quand on est à 20 000 kilomètres ! Pour les primo-partants, cela peut être un véritable casse-tête ! Pas de panique ! Le Bureau d’Informations et d’Aides aux Etudiants est là pour te donner un coup de pouce que tu sois boursier ou non.

Qui contacter ?

Du 22 janvier au 5 avril, la province Sud propose des ateliers d’inscription en ligne pour tous les étudiants primo-partants. Pour participer, il te suffit d’appeler le 20 49 46 ou le 20 49 68 ou encore par mail à des.bourses.etudiantes@province-sud.nc , pour réserver un créneau afin d’être accompagné par un pro dans tes démarches.

Pourquoi participer à l’atelier d’inscription ?

  • Parce qu’une personne ressource pourra t’aider dans ta démarche en ligne sur le site parcours.sup.fr, et répondre à toutes tes questions. « Les questions les plus fréquentes concernent les bourses, le passeport mobilité et la préparation au départ. Nous sommes là pour accompagner les jeunes dans les démarches liées à leur installation en Métropole. Ceci afin qu’ils puissent une fois sur place, se consacrer sereinement à leurs études. » explique Monika Togiaki, agent du Bureau d’Information et d’Aides aux Etudiants de la province Sud.
  • Tu disposes d’un poste informatique avec une connexion Internet gratuit rien que pour ton inscription en ligne
  • Tu peux te consacrer exclusivement à ton inscription universitaire, pendant deux heures.

 

Premier départ pour les études en Métropole

Les primo-partants sont des jeunes qui partent pour la première fois en Métropole pour leurs études supérieures. Ce sont : soit des bacheliers qui entament leur premier cycle d’études, soit des étudiants de deuxième cycle qui ont déjà obtenu un diplôme supérieur (BTS, DUT, deug) et souhaitent continuer leur cursus en Métropole.

Les futurs étudiants qui entament leur premier cycle, doivent impérativement s’inscrire sur le site : https://www.parcoursup.fr/

Et après ?

Une deuxième réunion d’information organisée par la province Sud est prévue en avril. Elle a pour but d’informer les primo-partants sur la préparation au départ qui débutera en mai. « Deux types de préparation sont proposés, souligne Monika. Une formule « allégée » avec des ateliers pour aider les jeunes à s’intégrer dans leur nouvel environnement et à se préparer à leur nouvelle vie. Les ateliers portent sur comment apprendre à gérer de son budget, sur le savoir-être mais aussi les pièges à éviter. Et une formule « renforcée » avec des cours de remise à niveau dans les matières fondamentales : français, maths et anglais qui viennent s’ajouter aux ateliers de gestion de budget etc. comme pour les premiers. »

Dési, 18 ans

« J’ai obtenu mon bac STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) avec mention bien en 2018. Depuis la seconde je travaille très dur car je vise l’ENSAAMA à Paris qui est la plus prestigieuse école pour ce que je veux faire : designer dans l’événementiel. Et je suis venue à l’atelier proposé par la province Sud car je veux être sûre de faire les choses comme il faut. Ce serait dommage de rater son inscription pour une erreur administrative ! Je veux me donner toutes les chances. Et à l’atelier, il y a toujours quelqu’un pour m’aider, cela rassure. »

Magaly, 22 ans

« J’ai obtenu l’année dernière le BTS SP3S (Services et prestations des secteurs sociales et sanitaires). Je pars faire une licence pro. J’aimerais être dans le Sud de la France car il y a ma sœur et mes frères. Je suis au tout début de ma recherche de mon université. Je n’ai pas encore fait de demande de bourse, car l’année dernière j’étais concentrée sur mon BTS. Mais j’ai cru comprendre qu’il y a une deuxième session en juillet. Je suis venue à l’atelier d’inscription car je me suis dit que ce serait mieux que chez moi. Cela me permet de me mettre en condition et de ne pas être distraite. »