[Vacances dans ma commune] Allan rêve de voler de ses propres ailes

Travailler pendant les vacances, c’est cool (et payant !) mais quand ton job d’été se déroule à l’aéroport de la Tontouta, y’a moyen d’avoir envie de voyager ! Depuis fin décembre, Allan Mauligalo, qui n’a pris l’avion qu’une seule fois dans sa vie, se rend tous les jours dans ce lieu qui en fait rêver plus d’un ! Entre les départs et arrivées quotidiens, il s’imagine partir un jour pour une destination inconnue…


Depuis qu’Allan a 15 ans, les vacances sont synonymes de travail. Deuxième d’une fratrie de cinq enfants, le jeune homme de 18 ans revendique un sens de la famille bien affirmé. « J’aide mes parents en travaillant pendant mes vacances scolaires. Je trouve que c’est normal de contribuer au budget de la maison. J’ai été élevé comme ça, » explique-t-il. Pas le temps de buller, il commence sa journée à 7 h 30 au dock du duty free de l’aéroport international de la Tontouta. Un job d’été qu’il a trouvé grâce à l’antenne MIJ de Païta.

C’est généralement son père qui le dépose le matin ou bien un collègue qui habite dans le même quartier que lui, à Païta. « Je suis manutentionnaire, » précise Allan. Et on comprend pourquoi quand on voit sa carrure de rugbyman ! « Les grosses journées, c’est quand on reçoit les conteneurs car on doit décharger manuellement les cartons et les ranger dans les rayons. » Le dock, interdit au public, est une véritable caverne d’Ali Baba où les produits hors taxes sont stockés. Plutôt de nature réservée, ce travail dans « l’arrière-boutique » lui va comme un gant ! Et malgré son statut de saisonnier, Allan a tissé des liens avec ses collègues qui ne manquent pas à son passage de lui lancer un familier : « Salut Allan ! »

Parties de pêche avec les couz’ !

C’est sa dernière semaine de Job d’été. Ce qui lui laisse du temps pour profiter un peu avant la reprise. « Je redouble ma terminale STMG au lycée Anova, ça va aller car je connais le programme ! » se rassure Allan. Ses objectifs pour l’année ? Le bac, bien sûr, et le permis de conduire ! Le jeune homme a déjà une idée de ce qu’il veut faire après. « Aujourd’hui, un bac seul ne vaut pas grand-chose. J’aimerais étudier le droit ou les ressources humaines car il y a des débouchés sur le territoire dans ces domaines. » Comme tout jeune de son âge, Allan aime sortir et passer du temps avec ses proches. « Avec mes cousins, nous allons souvent pêcher au wharf de Tomo. C’est du plaisir, un passe-temps, et on adore manger du poisson ! »

Et voyager ? Allan en rêve. Il n’a pris l’avion qu’une fois, pour visiter la famille à Wallis. Ses destinations de prédilections ? L’Australie, la Nouvelle-Zélande et d’autres pays du Pacifique. En attendant, il travaille en espérant un jour voler de ses propres ailes.