Festival Manga : « Réunir les fans de manga, de jeux vidéo, mais aussi les curieux »

Ce samedi 5 mai, le Centre Culturel du Mont-Dore ouvre ses portes pour le festival Manga. La jeune présidente de l’association Manga.nc, Aline Thupako, est venue nous parler de cette deuxième édition. Souriante, enthousiaste et fan d’Evangelion, elle a su nous donner (encore plus) envie de se rendre sur ce festival réunissant les Otaku … mais pas que !


Bonjour Aline, alors quel est le programme du festival Manga cette année ?

Pour cette 2ème édition du festival, il y aura de nombreux stands d’exposants, ainsi que de nombreux points de ventes dédiés à l’univers manga et jeux vidéo. Les activités sont prévues pour satisfaire tout public : un espace de lecture, confection d’origami, de craft (personnages 3D en papier), démonstration d’Aïkido…

Il y aura également une partie spectacle, avec des groupes de danses : Urban Crew, Kurukuru et bien d’autres, et même des battles de hip-hop, de musiques d’animés, de K-pop… Un tournoi sur le célèbre jeu Dragon Ball FighterZ est également prévu, ainsi que de nombreux autres concours comme le concours d’AMV (Anime music Video) ou encore de Cosplay (il faut que les costumes soient « fait maison » à au moins 70 % !).

Il y aura également un espace Quizz, que j’animerai : il y aura 4 différents quizz adaptés à tous les âges. Certaines questions porteront par exemple sur le Club Dorothée ! L’occasion de faire participer les parents venus avec leurs enfants !

Des nouveautés pour cette année ?

Cette année on aura plus d’espace donc plus de stands ! Ce sera aussi l’occasion de faire découvrir un peu plus la culture japonaise. On aura notamment un stand de restauration japonaise, où le visiteur pourra tester le « kakigori », une glace pillée nippone. On a aussi mis en place un espace Karaoké.

Et comme le 5 mai au Japon, c’est la fête des enfants et que la tradition est d’accrocher des carpes japonaises en papier, il y aura un atelier de création de ces « koinoburi ».

L’an dernier vous aviez accueilli près de 2 000 visiteurs, également au centre culturel du Mont-Dore. Combien de visiteurs attendez-vous cette année ?

L’an dernier on n’attendait pas tant de monde ! C’était la première fois qu’on organisait ce festival (en plus en pré-alerte cyclonique !). C’était énorme ! La salle de spectacle était comble. Cette année, comme nous aurons plus d’espace, on s’attend à recevoir entre 3 000 et 4 000 personnes. Notre principal objectif est que tout le monde y trouve son compte, que ce soient les fans de jeux vidéo, de manga, ou bien même les curieux. Il faut que les visiteurs repartent contents et satisfaits de cette journée ! Ce qu’on espère, c’est que le Festival du Manga devienne un rendez-vous annuel pour les Calédoniens.

Le groupe Facebook « Manga.nc » a marqué un tournant pour les fans de manga en Nouvelle-Calédonie, d’autant plus depuis la création de l’association. Que manque-t-il selon toi sur le territoire pour les Otaku ?

Les points de ventes des goodies se sont très naturellement développés ses dernières années. On pourrait par exemple créer un « Café Manga » dédié, pas seulement à l’univers du manga, mais aussi à celui des jeux vidéo en général. Ce concept japonais est déjà adopté en France, et il permet avant tout de réunir les gens. On essaye également d’organiser des projections de films. Certains sont de vraies perles, des grands classiques voire des chefs-d’œuvre d’animation japonais.

 

Propos recueillis par Serena Roche

 

Infos pratiques

Samedi 5 mai de 9h à 17h au centre culturel du Mont-Dore. Entrée gratuite.

Spectacles : 1000 francs.