Le choix d’Andy Gavin : l’alternance

Il est possible de se former par l’apprentissage jusqu’en troisième cycle universitaire. Andy Gavin est actuellement en bachelor ressources humaines à la CCI. Il a choisi l’alternance et nous explique pourquoi.


 A 25 ans Andy Gavin n’a pas eu un parcours d’études linéaire. Après un baccalauréat économique et social obtenu en 2009, il décide de tout arrêter pour travailler. « J’ai fait beaucoup de petits boulots : la peinture, la mécanique et la vente ». Il goûte à la vie active et à l’indépendance financière mais au bout de trois ans, il réalise qu’avec son bac général, il ne pourra pas évoluer professionnellement et prétendre à des postes qu’il estime plus intéressants. Après mûre réflexion, il renoue avec les études et opte pour un BTS assistant management au lycée Blaise Pascal. « L’assistant manager est celui qui aide le manager dans ses tâches quotidiennes et le soulage d’une partie du travail car il ne peut pas tout faire. »

Le retour sur les bancs du lycée n’a pas été facile : « C’est dur de reprendre un rythme scolaire avec des contraintes de cours et de travail à la maison quand on a connu la liberté mais je m’en suis bien sorti. » En décembre 2014, il finit major de sa promotion. Encouragé par ses professeurs, il ne veut pas s’arrêter en si bon chemin et entame un bachelor en ressources humaines par alternance à la CCI avec le Point A. « Le bachelor ressources humaines a été créé cette année, Je fais partie de la première promo.» Andy trouve dans l’alternance (1 semaine de cours et 2 en entreprise), un rythme qui lui convient : « En cours, il y a beaucoup de théorie, c’est intéressant certes, mais la mise en pratique de ce qu’on apprend est plus importante. Le fait d’être confronté aux réalités du monde du travail permet de s’ajuster entre ce qu’on apprend en cours et les spécificités de l’entreprise et bien souvent, il y a un décalage entre les deux. »

 

Un apprentissage en accéléré

L’apprentissage offre à l’apprenti un double statut, celui d’étudiant et de salarié. L’apprenti perçoit une rémunération comprise entre 40 et 100% du SMG en fonction de l’âge, du niveau et de la durée de la formation. Ce salaire a toutefois un prix à payer car il doit effectuer le travail que l’entreprise exige de lui et parallèlement fournir un effort scolaire similaire à ses homologues en cursus « classique ». « On a moins de temps qu’eux mais le programme reste le même. Du coup, on développe une capacité d’adaptation importante. »

L’apprenti est « prêt à l’emploi » à l’issue de sa formation et devient un candidat recherché par les employeurs. « On acquiert des compétences professionnelles de manière accélérée. »

« J’attache de l’importance à la relation humaine »

Andy suit sont apprentissage dans une entreprise spécialisée dans l’électricité, de plus de 300 salariés. Cette structure de taille intermédiaire lui permet d’appréhender différents aspects du métier de responsable de gestion des ressources humaines. «J’aborde les tâches comme la préparation des salaires et des contrats de travail, j’assiste aux négociations avec les instances représentatives du personnel, il y a aussi tout l’aspect du droit du travail qui est intéressant. La partie administrative est conséquente mais ce qui m’intéresse vraiment, c’est la communication interne et la relation avec le personnel.» Pour Andy, la relation à l’autre prime sur les autres intérêts. L’ambiance au travail est un élément essentiel pour le bien être de la personne et contribue à son épanouissement dans le cadre professionnel. Sa vision du management est davantage orientée vers le participatif que l’autoritarisme au regard des différents styles de direction établis par Rensis Likert*.

Andy souhaite poursuivre en master l’année prochaine car il est conscient que « La Nouvelle-Calédonie ne dispose pas suffisamment de cadres pour les besoins des entreprises. » C’est pourquoi, il envisage de partir se former et ainsi « contribuer au développement du pays. »

 

Si vous aussi vous êtes intéressé par le bachelor ressources humaines par apprentissage

les demandes de candidature sont à retirer au Point Apprentissage et dans les agences consulaires ou sur : http://cfa.cci.nc ou http://apprentissage.nc
Elles seront à retourner dûment complétées à l’accueil du Point Apprentissage
avant vendredi 30 octobre 2015 à 11h30.

pour savoir plus, cliquez ici ici

Les demandes

 

*Rensis Likert (1903-1981) est un psychologue américain connu pour son apport à la psychométrie et à la mesure des attitudes. Il a aussi atteint la renommée dans les milieux du management pour son travail sur les styles de direction.

Les quatre styles de direction

Les quatre styles ou systèmes de management :

  • Le système 1 ou système autoritaire exploiteur
  • Le système 2 ou système autoritaire paternaliste
  • Le système 3 ou système consultatif
  • Le système 4 ou système participatif par groupe

(source Wikipedia)

 

Reactions

0
0
0
0
0
0
Already reacted for this post.