La friendzone, game over ?

Tomber amoureux de son ou sa meilleure pote, cela peut arriver à n’importe qui. Dans la pratique, cette situation est disons-le, franchement relou ! Et que dire de cette sentence : « Oh t’es mignon mais je préfère qu’on reste ami ! » ? Une piètre consolation quand on espère plus. La friendzone est-elle irréversible ? Peut-être pas… A toi de jouer !


« C’est la faute à Joey » ? Pas vraiment. On lui doit cependant la paternité de ce terme. Dans un épisode de Friends datant de 1994, il reproche à Ross d’avoir trop attendu pour séduire Rachel et maintenant, il se retrouve dans la « friendzone ». Joey persiste et signe en déclarant  à son ami : « Tu es le maire de la friendzone. »  Bref, peu importe le nom qu’on lui donne, la situation est la suivante : deux personnes sympathisent et deviennent amies. Jusque-là tout va bien. Le hic c’est quand l’une des deux éprouve des sentiments qui ne sont pas réciproques. Si le concept concerne aussi bien les deux sexes, dans la réalité, cette fameuse friendzone touche plus les garçons. Sans vouloir faire de psychologie à trois balles, peut-être parce que ces derniers semblent plus enclins à vouloir développer une relation érotico-amoureuse avec leur « pote » fille. Après de là à savoir si c’est juste du désir ou de l’amour. C’est une autre histoire…

« Ok ! Mais comment je fais pour séduire mon ami(e) ?

Pour certains c’est définitivement « no way ». Pas évident de « perdre son pote ». Celui avec qui on partage des délires, des bons moments et à qui on raconte tout (ou presque). Mais tatataa ! Dans cette friendzone il existe une « région d’incertitude » où rien n’est joué d’avance ! Mais avant toute chose, pose-toi la question de savoir si cela vaut vraiment la peine de risquer de « gâcher » une amitié en déclarant ta flamme. Si tout est ok alors il est temps de passer à la vitesse supérieure !

friendzone

Quelques pistes…

  • « Suis-moi je te fuis, fuis-moi, je te suis » ! Tu réponds à tous ses sms, décroche quand il ou elle appelle. Tu es là chaque fois qu’il ou elle en a besoin… Arrête tout ! Tu dois susciter l’envie de te voir par ton absence (plus ou moins longue). En te comportant de façon inhabituelle, tu vas ainsi créer un manque, un questionnement chez l’autre à ton sujet. La distance permet de modifier les bases de votre relation.
  • Favorise un rapprochement physique… Votre proximité te donne des opportunités de créer une connexion physique. Exemple, lorsque vous rigolez ou plaisantez, rien ne t’empêche de lui caresser le bras, le dos, la joue, de façon naturelle. Sans insistance bien sûr ! A d’autres moments, tu peux aussi lui frôler la main furtivement. Ainsi, la personne désirée va s’habituer petit à petit à ce contact physique avec toi.
  • Une pincée d’érotisme… Cela passe par le regard mais aussi par l’oral et l’écrit. Si tu n’es pas sûr de toi, utilise l’humour. C’est une arme de séduction massive à condition de ne pas être lourd ! A l’heure du numérique, tu as l’embarras du choix entre sms, mails, chat… A l’oral, tu peux faire des petites allusions toujours avec légèreté… Lors de vos rencontres, crée une atmosphère particulière (lieu, situation ou même accessoires…) pour que l’élu(e) de ton cœur comprenne qu’il ou elle est spécial(e) à tes yeux.
  • Soigne ton apparence. Cela ne veut pas dire être sur ton 31 à chaque rencontre. Etre propre, présentable, faire attention à soi te donne une image positive et peut susciter le désir !

 

Mais si rien de tout ça ne marche, lâche l’affaire et passe à autre chose ! N’oublie pas, on est 7 milliards sur terre !