[Bac 2017] La philo ? Done !

Les épreuves du bac ont débuté hier matin avec la philo ! Si la philosophie te permet d’exprimer ton esprit d’analyse et ton sens critique, avouons que cette matière reste un mystère insondable pour beaucoup… Tazar est allé recueillir les impressions à chaud à la sortie de l’épreuve et apparemment… ça gère !


Si tu fais partie des 4 357 heureux candidats qui passent le bac cette année, tu as dû te présenter à l’épreuve de philo hier matin. Matière cruciale pour les uns, considérée « optionnelle » pour d’autres, il est impossible de s’y soustraire, si on veut obtenir le fameux sésame.

Dès 11h30, beaucoup avaient déjà fini et débriefaient trankil à la sortie. Entre rire (jaune ?) et embrassades, on se soutient comme on peut. Que la philo se soit bien passée ou non, la bonne nouvelle c’est que c’est fini ! On se concentre sur la prochaine épreuve. Next !

Quoi qu’il en soit, no stress ! Il y a encore le rattrapage, et comme disait Montaigne : «Philosopher, c’est apprendre à mourir.»…

 

Alexandre, terminale L

« Ce matin, j’ai choisi ‘’Est-on maître de ce qu’on dit ?’’Je suis un peu déçu du sujet car cela ne m’a pas trop inspiré… J’aurais préféré une question sur l’art… Mais j’ai quand même pas mal écrit car pour moi, c’est coef 7. Et je pense que je ne m’en suis pas trop mal sorti ! »

 

 

Vaimiti, terminale ES et Vincent, terminale S

Vaimiti et Vincent ont tous les deux bien géré le temps et s’estiment satisfait. Même si l’enjeu n’est pas le même car les coefficients sont différents : 4 pour elle et 3 pour lui. Vincent a choisi la dissertation : « Peut-on ne pas croire en la vérité ? ». Vaimiti, quant à elle, a préféré l’étude de texte sur le savoir.

 

 

François, terminale ES

« J’ai choisi le commentaire de texte sur le savoir. C’est plus facile car c’est principalement de la méthodologie. On s’appuie essentiellement sur le texte et l’auteur. C’est une sorte de résumé. La disserte, c’est moins évident car il faut avoir beaucoup de connaissances. Au bout de 2 heures et demie, je n’avais déjà plus rien à dire mais j’ai fait au mieux. Mon point fort, je dirais, que c’est une bonne compréhension des questions et de ce qu’on attend de moi.»

 

Finau, terminale L

« Je suis confiante, j’ai choisi le commentaire de texte sur la politique. Je suis plutôt contente car j’avais bien révisé justement la politique et la justice. J’ai redoublé, alors je connais bien le programme (sourire). J’espère décrocher au moins 11 ou 12 sur 20. Demain c’est l’espagnol et ça va être plus facile !»

 

 

Océane et Caroline, terminale STMG

L’art et la liberté sont les deux thèmes qui ont inspiré Océane et Caroline. « On a donné tout ce qu’on a pu et argumenté du mieux que possible sur le thème, » commente Caroline. « Même si ce n’est pas notre spécialité ! renchérit Océane. Certains sont sortis au bout d’une heure à peine ! Nous, on a  tenu jusqu’au bout ! »