Dans les coulisses des Trophées jeunes agriculteurs

Ils sont jeunes, ils sont agriculteurs et fiers de l’être ! Eux, ce sont les 8 candidats, sélectionnés parmi 105 prétendants de toute la Calédonie, aux Trophées jeunes agriculteurs organisés par l’ERPA. Nous les avons suivis, lors d’une séance de tournage, à la station zootechnique de Port-Laguerre. Action !


Le monde agricole n’est pas composé que de « vieux paysans », et les 8 candidats en lice des Trophées des jeunes agriculteurs comptent bien le prouver. Ils ont été sélectionnés sur deux critères : l’âge (ils ont entre 18 et 25 ans) et la zone géographique, soit 8 au total sur toute la Grande Terre et les Îles Loyauté.

Etre agriculteurs de nos jours, c’est un peu comme être explorateur au XVIe siècle ! La comparaison est un peu tirée par les cheveux quoi que… L’image de la profession n’est pas très sexy, il faut bien l’avouer. Mais les jeunes qui se lancent dans ce milieu font figure de pionniers, car il en faut de la persévérance pour se lever aux aurores et « se coucher comme les poules » afin de gagner sa croûte… et de nourrir les Calédoniens !

Quant aux vacances, on oublie ! Du moins au début. Oui mais voilà, comme Martin Luther King en son temps, ces jeunes agriculteurs ont un rêve… « J’ai toujours voulu travailler avec la nature. Après des années en tant que technicien environnement à Thio pour la SLN, j’ai acheté un terrain à Bourail. Je l’ai transformé en pépinière forestière », confie Ludovic Souque. Pour l’instant, il n’a pas encore quitté son travail salarié, mais il se donne pour objectif d’augmenter sa production pour pouvoir enfin vivre de son activité.

Les graines de talent de l’agriculture…

En mode décontracté, les huit candidats des Trophées jeunes agriculteurs, sont passés devant l’objectif de la caméra, mardi 18 juillet. Ils ont évoqué la passion du métier bien sûr, mais pas seulement. Les vidéos de présentation individuelle, mises en ligne sur Internet, permettront au public, de connaître les candidats sous un autre jour. « L’exercice n’est pas évident !» reconnaît Christophe Courtot, maraîcher à Pouembout. «Mais c’est pour la bonne cause. C’est-à-dire donner une image positive du métier et peut-être l’envie à d’autres de se lancer. »

Chacun a raconté son aventure dans l’agriculture et la raison pour laquelle il se lève tous les matins. « Je suis très fier de travailler pour les générations futures » ajoute Christophe. On apprend par ailleurs qu’il aime aller à la chasse et à la pêche, Ludovic a longtemps joué au basketball, Arnaud Bloc a un CAP de pâtisserie et il est un fervent disciple d’Escoffier.

Vote pour ton candidat favori !

Le profil de chaque candidat ainsi que son projet sont en ligne sur jnja.nc. Le public peut voter pour son candidat favori du 18 juillet au 22 août. Les Trophées seront décernés lors de la Journée Néocalédonienne des Jeunes Agriculteurs, le 5 septembre à la Maison de Deva, à Bourail. Le premier prix est celui du trophée Jeunes Agriculteurs d’une valeur de 200 000 francs.

Les critères pour ce prix sont : l’innovation, la commercialisation, la communication, l’emploi, l’environnement et les techniques agricoles. Quatre autres trophées seront décernés également lors de cette journée : innovation, environnement, initiative et encouragement, d’une valeur de 100 000 francs chacun. Que le meilleur gagne !

Tout sur les Trophées des jeunes agriculteurs, les portraits des 8 candidats et le vote en ligne sur : jnja.nc 

Facebook : Journée Néocalédonienne des Jeunes Agriculteurs

*ERPA : Établissement de régulation des prix agricoles