Opération séduction à la base aérienne de Tontouta

Coup de jeune à la base aérienne « Lieutenant Paul Klein » ! Près de 1 400 élèves, de la troisième à la terminale, étaient présents jeudi 22 juin pour la journée dédiée aux métiers de l’aéronautique. C’est la première fois que cet événement est organisé sur le site. Pour l’occasion, l’armée de l’air a mis les bouchés doubles afin de séduire les jeunes et de susciter, peut-être, un engouement pour l’engagement militaire !


« L’objectif est de recruter 3 032 jeunes pour l’armée de l’air en 2017, au niveau national ! » précise le capitaine Franck Moreau. Les événements internationaux de ces douze derniers mois poussent le gouvernement français à vouloir renforcer les effectifs militaires. Cela passe par l’information avant tout, car « les métiers de l’aéronautique sont mal connus », souligne l’adjudant Kristel Daniel-David.

50 métiers différents

S’informer est la première étape pour choisir son orientation. « Il y a plus de 50 métiers différents dans l’aéronautiques, la plupart se retrouvent dans le civil. C’est pourquoi nous avons convié des partenaires comme Aircalin, Hélicocean, Pacific Airport, l’aviation civile, mais aussi Météo France. » Il existe un pont entre les métiers de l’armée et leurs correspondances dans le civil : pilote, contrôleur aérien, mécanicien, météorologiste, pilote d’hélicoptère, agent de sécurité cabine (ce qui équivaut à hôtesse de l’air)… « Notre message est que ces métiers sont accessibles et nous assurons la formation de A à Z ». On peut s’engager à partir de 17 ans et demi, du niveau 3e à bac+5. « Nous encourageons toutefois les postulants à avoir un diplôme quel qu’il soit avant de s’engager. Notre objectif n’étant pas de sortir les jeunes du système scolaire, » assure l’adjudant Kristel Daniel-David.

Des actions en direction des jeunes

Pour cette opération séduction, tout l’effectif de la base aérienne (163 aviateurs) était sur le pont ! Accompagnés de leurs enseignants, les élèves ont découvert les spécialités de l’aéronautique. Au programme : présentation du fameux Puma et de l’avion cargo CASA avec un baptême de l’air pour les plus chanceux. Mais aussi démonstrations des différentes opérations réalisées avec ces appareils : aérolargage de militaires, aérocordages de personnel GIGN et évacuation aéro-médicalisée.

L’armée s’immisce dans les collèges et les lycées à travers plusieurs dispositifs pour permettre aux jeunes de s’initier au monde militaire. Ainsi, la classe de défense destinée aux élèves de 3e  est une première approche dans un parcours de citoyenneté. Le brevet d’initiation à l’aéronautique (BIA) ou encore la préparation militaire sur deux semaines donnent une idée sur les différents métiers et le mode de vie des militaires.

Pour plus d’info 

Centre d’Information et de Recrutement des Forces Armées
Bureau Air
Caserne Gally-Passeboc
Tél. 29 29 40
Mail : bureauair.nc@gmail.nc
Découvrir les métiers de l’aéronautique : http://devenir-aviateur.fr/

Waia, Daisy et Armand.

Plus tard, c’est sûr, ils s’engagent !

Elèves au lycée Jules Garnier, Daisy, Waia et Armand sont en classe Brevet Initiation à l’aéronautique (BIA). Pour eux, le choix est déjà fait : ils veulent devenir ingénieur aéronautique et moniteur de simulation de vol. Ce qui les motive ? « L’envie de voyager et de découvrir le milieu de l’aéronautique, qui nous fait rêver ! » répond sans hésiter Waia.