Raid dingue d’Anaïs !

Elle court, elle court… Qui ça ? Anaïs Grumaud ! Accro au sport et plus particulièrement au raid nature, depuis l’âge de 9 ans (elle en a 18 maintenant). C’est la gagnante du concours Talents de femme et Femme de talents, organisé par l’UNC à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes. Plus qu’une passion, c’est une histoire de famille…


Farino, son bétail, son café, ses tables d’hôtes, ses refuges, sa richesse botanique et bien sûr le Parc des Grandes Fougères… C’est dans cette commune rurale qu’Anaïs Grumaud grandit. Dans ce cadre bucolique, difficile de ne pas tomber amoureux de la nature ! A l’âge de 9 ans, elle enfile ses baskets pour faire sa première randonnée. Elle ne les quittera plus ! « Mes parents sont à fond dans le sport de pleine nature. Ils ont mis leurs trois enfants à la rando puis au raid pédestre ! » Elle se souvient de ses premières balades en forêt : l’odeur boisée, le vert des feuillages, la fraîcheur des sous-bois… C’est avec joie qu’elle participe à sa première course : « Mes parents font partie de l’association Raid La Piste à Farino, c’est tout naturellement qu’ils m’ont inscrite quand j’avais 9 ans à un raid. J’ai couru 9 km et suis arrivée 4e parmi les femmes ! » Un exploit pour une petite fille mais avec une mère prof de sport, on comprend mieux pourquoi. « Elle m’a toujours encouragée dans la pratique sportive. Enfant, j’avais droit de m’inscrire chaque année à trois activités différentes. Et la région de La Foa, Farino et Sarraméa est juste idéale pour qui aime le sport de pleine nature ! » Anaïs a essayé d’autres activités sportives : la natation, le badminton, la gym, le tennis, la danse et le judo… Mais le raid a sa préférence !

Raide la piste mais beau le paysage !

Chaque année, Anaïs participe aux trois raids organisés par l’association Raid la Piste mais également à certaines courses proposées par d’autres organisateurs, comme le triathlon. Son plus beau raid ? « Gouaro ! » répond-t-elle sans hésiter. « On part de la Roche Percée jusqu’à Gouaro Deva. Les paysages sont juste magnifiques ! » La beauté des sites naturels est sa véritable motivation. « J’aime le contact avec la nature. Lors des raids, on entre dans des propriétés qui ne sont pas accessibles au public et on y découvre des paysages à couper le souffle ! » Depuis qu’Anaïs participes aux raids, elle a toujours fini dans les 5 premières au classement. Mais l’année dernière, en terminale, elle a dû mettre la pédale douce pour se consacrer à ses études. « J’étais en internat toute la semaine, c’était compliqué de s’entraîner. »  Cela ne l’a pas empêché de participer à des raids mais de manière plus cool.

Actuellement en première année du DUT MMI (Métiers du Multimédia et de l’Internet), elle souhaite s’orienter dans l’infographie ou l’animation 2-3D mais parfois l’envie de reprendre le flambeau familial la titille. C’est sûr qu’avec 18/20 en sport au bac (si si, ça existe !), il y a comme qui dirait une prédisposition !