Berywam, les humans beatbox débarquent !

Champions de France de beatbox en équipe en 2016, les quatre artistes qui composent le groupe de beatbox Berywam, sont à découvrir sans plus tarder ! Doués d’un talent incroyable, ils arrivent sur le Caillou pour le Festival Les Voix du Sud. En exclusivité pour Tazar, le quatuor a bien voulu livrer quelques confidences !


C’est du lourd qui débarque bientôt ! Beatness, Rythmind, Wawad et MB14 forment le groupe Berywam qui excelle dans le beatbox. Soit, l’art de faire de la musique uniquement avec sa bouche. Berywam, c’est avant tout une histoire d’amitié. Les garçons se sont connus lors d’événements et de battles de beatbox, et la mayonnaise a pris !

En 2014, Wawad est champion de France de human beatbox en individuel. Il décide de former un groupe avec les meilleurs beatboxeurs de l’Hexagone, dont MB14 finaliste de The Voice 2016. On se souvient encore de son incroyable performance dans The Voice lors de l’audition à l’aveugle.

Pas de leader, chacun apporte sa spécialité, et le tout est juste bluffant ! Ces illusionnistes sonores nous expliquent : « Beatnex maîtrise de nombreuses basses et vocales, il peut descendre très bas vocalement. Rythmind est quant à lui très technique. Il utilise de nombreux roulements et rythmiques. Wawad et MB14 sont de très bons chanteurs et peuvent monter très haut dans les aigus. Tous deux maîtrisent les harmonies vocales. »

De la musique tout le temps et partout !

Ce qu’ils aiment dans le beatbox ? Le fait de pouvoir créer de la musique sans instrument, juste avec la bouche,  à n’importe quel moment de la journée et n’importe où. Pour la petite histoire, Beatness et Rythmind ont pratiqué la batterie pendant de nombreuses années avant de tomber sur des vidéos de beatbox et se sont vite pris au jeu. Wawad fait des bruits avec sa bouche depuis tout petit, pour amuser ses camarades, sans même savoir que cela s’appelait du beatbox. Quant à MB14, il a commencé par le rap, avant de se passionner pour la musique a capella. Amis dans la vie comme sur scène, ils ont décidé de s’installer en colocation à Toulouse, « pour pouvoir travailler plus facilement vu que nous ne venons pas des mêmes villes. »

Les garçons écoutent tous les styles de musique, mais surtout de la trap music. Les artistes qui les inspirent sont Stromae, Tom Thum,  Naturally 7, Pentatonix et bien sûr The king of the pop : Michael Jackson. Pour la création, ils ont leur propre technique : « Un membre apporte une idée de morceau ou une mélodie. Puis, si tout le monde valide, on construit ensuite autour et chacun apporte sa touche personnelle.»

« On espère que le public calédonien sera réceptif ! »

Invité par le festival Les Voix du Sud, le quatuor Berywam se dit enthousiaste de « découvrir un lieu de rêve, et très excité à l’idée de se produire en Nouvelle-Calédonie ! » Ils proposeront cinq dates au Rex, au Château Hagen et au Conservatoire, et deux dates en province Nord à Koné et Koumac. « On espère que le public calédonien sera réceptif à notre musique 100% vocale ! » Message reçu ! Prépare-toi à avoir du bon son beatbox dans les oreilles !

REPRÉSENTATIONS

 NOUMÉA

  • jeudi 31 août au Rex de 21h à 21h30
  • vendredi 1er septembre au Château Hagen de 21h à 21h30
  • dimanche 3 septembre au Conservatoire de 19h20 à 19h45

KONÉ

  • mardi 5 septembre de 21h à 21h30

KOUMAC

  • mercredi 6 sept de 21h à 21h30

Télécharger le programme du Festival Les Voix du Sud