Es-tu victime de Breadcrumping ?

Non ce terme étrange n’est pas une nouvelle tendance culinaire, ni le nouveau cours de yoga à la mode. Un like tous les 15 jours, un texto tous les trois mois… il ou elle te laisse espérer qu’une relation sera un jour possible. Mais non, il s’agit juste de « breadcrumping ».  Décryptage du phénomène.


Breadcrumping, le mal du siècle.

Les « miettes digitales » n’est pas vraiment un phénomène récent et pourtant c’est une nouvelle manière d’entretenir des relations amoureuses, voire amicales.  Tu sais, c’est ce bon vieux sms que tu reçois tout à coup et qui semble sortir de nulle part quand tu  n’as pas parlé à une personne depuis des mois. Ou alors, cette  notification sur les réseaux sociaux qui te prévient qu’un ami, jusque-là comme porté disparu, aime une photo que tu viens de poster. Emma, lycéenne de 17 ans, ne connais que trop bien ce fléau : « le pire dans tout ça, c’est qu’on espère toujours et qu’il est difficile de passer à autre chose. »

Un problème, plusieurs solutions

Aux grands maux, les grands remèdes. L’année dernière, la tendance était au « ghosting », qui n’est autre que le fait de mettre fin à une relation en arrêtant subitement de répondre aux messages de l’autre.  Toutefois, gare à ne pas confondre cette pratique avec le « mooning » qui lui, consiste à mettre un terme à une conversation en activant le mode silencieux du smartphone, ou encore le « benching » qui désigne le fait d’être tout simplement le deuxième choix, relégué sur le banc de touche. Tu sais ce qu’il te reste à faire ?