[GEEK] La Team Tam sur les pas de Mark Zuckerberg !

Coup d’essai, coup de maître ! Le premier Hackathon organisé en Calédonie, véritable marathon des développeurs informatiques, a récompensé des étudiants en DUT MMI (la « Team Tam ») dans la catégorie Innovation. Leur projet de site web a remporté le suffrage du jury pour son aspect utile et pratique, car il rend un grand service aux étudiants du Caillou ! Tazar te dévoile tout sur l’invention de ces jeunes geeks !


Imagine-toi : enfermé pendant tout un week-end, H 24, pour créer, échanger, parler, travailler sur un projet de développement informatique ? C’est dingue, non ? Et pourtant, cinq étudiants de l’IUT l’ont fait ! Sous le nom de code « Team Tam », Clément, Nicolas, Amio, Surianti et Elise ont participé au premier Hackathon calédonien organisé par l’Observatoire Numérique, fin novembre. Sur les 18 équipes en compétition, la Team Tam était la seule composée exclusivement d’étudiants. Et big up à eux, ils ont gagné le prix de l’innovation et touché le jackpot : 300 000 F à se partager !

Une première en Calédonie

Mais revenons au début. Hackathon, ce nom un peu « barbare » est la contraction du mot « hacker », qui désigne celui qui par défi cherche à contourner les protections d’un logiciel ou à s’introduire frauduleusement dans un réseau informatique, et « marathon », soit une course. Le Hackathon est donc un concours de développeurs informatiques. Cet événement rassemble des équipes de data analysts, de développeurs informatiques et de designers, dans une ambiance conviviale pour relever des défis dans un temps limité. Il s’agit d’imaginer et de concevoir des applications smarthphone, des sites web ou encore des objets connectés.

Tester ses capacités !

Un défi que quatre étudiants en DUT Métiers du multimedia et de l’internet (MMI), passionnés d’informatique et de nouvelles technologies (cela va sans dire…), ont décidé de relever. Mais il leur manquait une compétence en business plan pour être complet et mettre toutes les chances de leur côté. C’est là qu’Elise Boulogne, étudiante en première année de DUT Gestion des entreprises et des administrations (GEA), entre en scène. « Nous sommes amis, ce qui facilite les choses. Ils avaient besoin d’une personne avec un profil gestion pour la présentation de leur projet, et j’ai tout de suite accepté de les accompagner dans ce défi ! s’exclame la jeune femme. C’était pour nous l’occasion de tester nos capacités et de vivre une nouvelle expérience, » explique-t-elle.

 

30 heures non-stop !

L’équipe se lance dans l’aventure sans rien attendre, si ce n’est de vivre une nouvelle expérience. « La plupart des participants sont des professionnels, nous étions les plus jeunes et les plus inexpérimentés ! » souligne Elise. Le Hackathon a donc démarré le samedi 25 novembre à 9 h et s’est achevé le dimanche 26 à 14 h avec la présentation devant le jury. Soit 30 heures non-stop ! « Nous étions installés dans la bibliothèque de l’Université qui a été aménagée pour l’occasion. Tout était fait pour qu’on ne sorte pas. On mangeait sur place, il y avait un espace de repos et même des masseurs ! » 

L’équipe choisit comme défi : l’innovation libre. « Notre projet est un site Internet de services pour les étudiants à la recherche de petits boulots et qui voudraient donner des cours de soutien scolaire. Il s’agit d’une plateforme d’échanges de services où l’offre et la demande sont mises en connexion à partir de filtres précis. » Et le projet a séduit le jury, à la surprise générale ! La Team Tam remporte le prix de l’innovation ! « On ne s’y attendait pas du tout ! Tout le monde nous a félicités. C’était très émouvant ! C’est d’autant plus incroyable que nous sommes étudiants et avons encore beaucoup de choses à apprendre!»

*Le business plan (ou plan d’affaires, en français) formalise par écrit un projet d’entreprise.

La Team Tam remporte le prix Innovation au premier Hackathon en Nouvelle-Calédonie !