Quand ton stage se termine par un emploi ! Merci qui ? Merci VIVALDI !

Il y a un an Kévin Toumen terminait sa formation d’ingénieur à Polytech Marseille. En recherche de stage, il entend parler de VIVALDI. Un dispositif qui aide les étudiants calédoniens hors du territoire à trouver un stage de fin de cursus. C’est THE occase pour rentrer au pays et prendre la température de l’emploi local… Pourquoi VIVALDI ? Parce que c’est toute l’année… les 4 saisons, you see ?  Explication.


Partir pour mieux revenir, c’est le souhait de beaucoup d’étudiants calédoniens. C’est le cas de Kévin Toumen. Après avoir réussi, les doigts dans le nez, le BTS Assistance Technique d’ingénieur, il place la barre plus haut et tente une école d’ingénieur. « J’ai suivi la prépa au lycée Jules Garnier pendant un an et demi puis j’ai postulé dans plusieurs écoles d’ingénieur en Métropole. » Il est reçu à Polytech Marseille (à ne pas confondre avec Polytechnique !). Trois années s’écoulent sans fausse note. Adaptation impec, étude nickel… Même pas ce fichu mal du pays car il revenait tous les ans grâce au passeport mobilité. « Polytech est vraiment axée sur les besoins des entreprises. A la sortie, nous sommes opé rapidement ! » Pour valider son diplôme, il doit effectuer un stage de six mois. Très famille, Kévin avait envie de revenir au pays. C’est là qu’il entend parler de VIVALDI. « J’avais déjà trouvé mon stage à CEGELEC quand j’ai contacté la province Sud pour voir si je pouvais bénéficier d’un soutien. Comme je remplissais les conditions, mon dossier a été validé. »

« Cela aide les jeunes à revenir »

Trop bien ! Ce dispositif s’adresse aux étudiants calédoniens en fin de cursus de formation (licence pro ou bac +4/5) qui étudient hors du territoire. Soit, comme Kévin, tu trouves un stage par tes propres moyens, mais si ce n’est pas le cas, no stress ! Tu peux consulter les stages proposés par les entreprises calédoniennes via la province Sud. De plus, tu es couvert par la CAFAT durant ton stage en cas de maladie ou d’accident du travail. Et bonus, tu bénéficies d’une indemnité à hauteur de 50% du SMG.

Grâce à VIVALDI Kévin a pu réaliser son stage dans des conditions optimales. Et côté expérience professionnelle ? «  Ma mission consistait à m’occuper des automatismes de contrôle et de gestion de la climatisation au Logipôle (NDLR : centre de la logistique et du matériel du Médipôle). Je retiens de cette expérience un épanouissement au travail et l’acquisition d’une rigueur professionnelle. J’ai aussi touché un volet nouveau pour moi : le management.»

Cerise sur le gâteau, à la fin de son stage, Kévin a été embauché par l’entreprise ! Depuis septembre 2016, il est ingénieur automatisme à CEGELEC. « C’est une création de poste car ils avaient besoin d’une personne spécialisée dans l’automatisme. J’ai encore des choses à apprendre mais je suis content de trouver rapidement du travail et dans un domaine qui me passionne ! »

Liens utiles :

Toutes les infos sur le dispositif VIVALDI et offres de stages : http://eprovince-sud.nc/dispositif/vivaldi-etudiants-stages-de-fin-de-cursus-en-province-sud

Maison de la Nouvelle-Calédonie : http://www.mncparis.fr/ et http://www.mncparis.fr/uploads/procedure-stage-vivaldi-etudiants.pdf