Attention, ils entrent en piste !

Camille, Simon et Emeline sont trois Calédoniens ayant un point en commun : ils ont fait de leur passion, leur métier. Tombés dans le cirque dès leur enfance grâce à l’Ecole de Cirque de Nouvelle-Calédonie (ECNC), ils sont partis se former en professionnels à l’étranger. Ils sont de retour sur le Caillou pour présenter leur création, Caisse qui tourne pas rond ?,  avant de partir vers de nouvelles aventures. Tazar a fait leur rencontre.


Une chose est sûre : quand ils débarquent, les joyeux lurons du collectif Les Contreplaqués ne passent pas inaperçus ! Entre deux éclats de rire ils racontent leur histoire, leur rencontre et le bonheur de revenir jouer au Pays devant les leurs. Eux ? C’est Camille, Emeline et Simon amis et professionnels de cirque. Pour l’occasion ils ont créé Les Contreplaqués, un « jeune collectif de jeunes artistes aux chemins, parcours, personnalités et sensibilités différentes… comme un assemblage de couches, plusieurs facettes de la même planche ! » expliquent-ils.

La petite bande, qui compte un jongleur, une clown, une acrobate et une contorsionniste (Eugénie, venue de Métropole pour l’occasion) ayant tout juste ou bientôt terminé leurs études, a répondu à l’appel de Stéphane Legrand, le directeur de l’ECNC  à l’initiative du projet de spectacle. « C’est une superbe occasion de rentrer un moment à la maison, sourit Camille. L’ECNC nous a laissé carte blanche pour le spectacle et a pris en charge tout le reste, on est produits par l’école et ça, c’est vraiment la classe ! Et puis ça permet de montrer au public ce que sont devenus les anciens élèves ! ».

De la Calédonie…. à l’international

Après un circuit lycéen « classique », « pour rassurer les parents », les circassiens amateurs ont décidé de se lancer et d’en faire leur métier. « Le plus gros investissement c’est celui de nos proches qui ont accepté de nous soutenir dans cette voie. Ce n’est pas facile parce que c’est un projet pas commun et peu sûr, on en a conscience ! ». Le goût de la scène, les trois Calédoniens l’ont découvert grâce aux « ateliers-création » de l’Ecole de Cirque. « On est passé à un autre niveau et on a pu faire tourner nos spectacles dans le Pacifique… C’est là, je crois, que l’on a réalisé que c’était possible de faire de notre passion notre métier », confie Emeline, la clown.

Pour les accompagner dans cette voie, l’ECNC a mis en place une « prépa » de 6 mois (acrobaties, jonglage, théâtre, danse classique…) pour préparer les étudiants circassiens aux concours d’entrées dans les grandes écoles. Et puis ça a été le grand départ, Lille, Lyon, Melbourne ou Toulouse, chacun a continué l’aventure de son côté. « J’ai eu la chance de bénéficier de la Bourse d’Enseignement artistique (BEA) de la province Sud, et cela m’a permis de me concentrer sur mon art pendant cinq ans, » souligne Emeline.

Et après ?

Caisse qui tourne pas rond ?  est la première création du collectif. « Nous sommes partis d’idées autour d’une table, puis on a fait beaucoup de recherches par le biais d’improvisations, notamment », raconte Simon, le jongleur de la bande. Et les jeunes artistes mesurent leur chance : « Cette création est une superbe expérience, une transition très concrète vers le monde du travail ».

En tout, Les Contreplaqués ont prévu  15 dates, un peu partout sur le Caillou. Et après ? « Retour en France ! Nous allons certainement continuer à faire tourner le spectacle là-bas pendant un moment puis chacun va continuer à se faire des expériences à droite à gauche selon ses envies et les opportunités que l’on va rencontrer, » explique Simon.

Un conseil à donner à un jeune qui aurait envie de se lancer ? Camille, Emeline, Simon et Eugénie sont unanimes : « Il faut croire en toi ! Te donner à fond et le faire pour le plaisir, pas pour devenir célèbre ! Avec de la motivation et de la persévérance, tout est possible ! ».

Si tu as envie d’aller voir le spectacle Caisse qui tourne pas rond ? , rendez-vous au Centre Culturel du Mont Dore les 18, 19 et 20 août à 18h. Toutes les infos pratiques sur : https://www.eticket.nc/caisse-qui-tourne-pas-rond-a-partir-de-6-ans