Sois jeune et exprime-toi !

« Vivre ensemble, utopie ou réalité ? » Derrière cette question posée lors du Jeunesstival, qui s’est tenu le week-end dernier à l’hôtel de la province Sud dans le cadre de la journée internationale de la jeunesse, c’est toute une génération qui peut s’exprimer. Épanouissement, émancipation, bien-être, engagement, tels étaient les mots d’ordre de cette journée organisée par des jeunes et pour les jeunes !


Les grands frères étaient de sortie samedi dernier ! Pour preuve, ils ont investi le hall de l’hôtel de la province Sud (mais si tu sais, les toits bleus devant le port Moselle !), pour proposer une journée de réflexion et de détente ouverte à tous les jeunes ! « Les jeunes sont les acteurs essentiels pour trouver des solutions, ils doivent s’engager dans le développement de la société, et être soutenus dans ce qu’ils peuvent faire ! » C’est ainsi que Warren Naxue, président de l’association Comité jeunesse Nouvelle-Calédonie (CJNC) à l’initiative de la journée de la jeunesse, s’est adressé à tous. « Moi ce que je veux, ajoute-t-il, c’est que chacun se sente concerné dans la société, et que chacun sache qu’il a un rôle à jouer, pour faire changer les choses, pour le bien-être de tous ! »

Communiquer et s’ouvrir aux autres

Le matin, un débat a été organisé. Le thème ? « Vivre ensemble, utopie ou réalité ? » Plusieurs invités se sont exprimés : sportifs, artistes, jeunes diplômés, jeunes en service civique… bref, y’avait du beau monde pour partager son point de vue et défendre son idée.

Steeve, boxeur, ancien délinquant passé par le Camp Est, explique que ce sport lui a ouvert les yeux : « Dans mon sport y’a toutes les ethnies, c’est vraiment le vivre-ensemble ! Dans le quartier c’est pas pareil, j’essaie de dire aux petits frères de venir avec moi à la salle, de venir voir qu’on peut partager quelque chose tous ensemble. Mais c’est pas facile de les motiver, ils se font des films et ne veulent pas se mélanger. C’est dommage et c’est cette mentalité que j’essaie de changer ».

Pour Bernadette, en service civique à la province Sud chargée de récolter la parole des jeunes au Mont-Dore, « le vivre-ensemble c’est une réalité ! C’est savoir communiquer et se découvrir les uns les autres, il faut juste un peu de curiosité ! »

« Ce problème du vivre-ensemble n’appartient pas qu’à nous, commente Warren Naxue, c’est un problème universel, et ça c’est important de le savoir ! Ça permet de ne pas être centré sur notre nombril ! Car vivre ensemble c’est savoir s’écouter soi-même, pour écouter l’autre, recevoir et donner en retour ».

Des battles de haut niveau

L’après-midi, après un bon repas généreux préparé par les mamans, a été plus festive et a permis à chacun d’exprimer son talent ! Danse, chants, graff… et du battle de haut niveau ! Pour l’animation il a fallu compter avec la gouaille d’Astro, maître du micro et roi des battles ! Heureux d’être là, « toujours au contact des jeunes », il a tenu à remercier un maximum de monde pour cette journée ! « Merci au Comité jeunesse de la Nouvelle-Calédonie de nous avoir permis d’organiser cette battle dans les locaux de la province Sud. Merci à tous ses partenaires ainsi qu’à tout son staff. Une journée au top du top et un public en feu ».

Conclusion : c’est quand la prochaine journée de la Jeunesse ??