C’est quoi les primaires ?

Des primaires à droite, des primaires à gauche, des primaires partout ! Alors souvent  on connait l’école primaire, à la limite les couleurs primaires… mais niveau politique on est un peu perdus ! Pas de panique ! Tazar est allé enquêter pour toi.


Une élection primaire en fait, c’est une élection qui permet de choisir le candidat qui représentera un parti politique pour une autre élection, la présidentielle par exemple. Il y a généralement deux types de primaires : les primaires « fermées » (ou élections internes), où seuls les adhérents du parti peuvent participer et les primaires ouvertes où l’ensemble des citoyens peut voter. Dans certains  pays, les élections primaires sont organisées par les partis politiques eux-mêmes (par exemple en France ou en Italie) et dans d’autres elles font carrément partie de la loi et sont obligatoires (Argentine, Etats-Unis, Uruguay…).

Du coup en France ça se passe comment ?

En France au départ, c’était plutôt les partis  qui désignaient leurs candidats par primaires fermées. Mais coup de théâtre pour les élections présidentielles de 2012, le Parti Socialiste (PS) en partenariat avec le Parti radical de gauche, décide d’organiser une primaire ouverte les 9 et 16 octobre 2011. C’est un succès et près de 3 millions de personnes participent au second tour, qui désigne François Hollande comme candidat. La sauce a l’air de prendre puisque pour les élections présidentielles de 2017, Les Républicains (ex-UMP) organisent eux-aussi des primaires ouvertes.  Par contre, étant donné que pour l’instant aucune loi ne réglemente ce type d’élections en France, elles sont à la charge des partis qui doivent récupérer les listes électorales et organiser les bureaux de vote.