J’ai erré au Forum de l’emploi et de la formation

Avril 2017, Forum de l’emploi, Nouville.  Tout le monde était (bien) là pour la même raison : débusquer le Saint Graal, autrement dit : un boulot. Entre entretiens improvisés et job dating à l’arrachée, les choses se corsent. Alors, peut-on réellement espérer trouver un travail sur ce genre d’événement ? La rédac’ t’as fait un petit condensé des bonnes pratiques à adopter.


Une (impressionnante) usine à CV

Partout, des imprimantes sont à disposition pour imprimer de nouveaux CV, dont des piles entières s’amoncellent sur les tables des exposants. «  J’ai l’impression que beaucoup d’entreprises sont juste là pour collecter des candidatures et constituer un vivier, car je ne vois pas clairement les offres », dit Luna, sans emploi depuis plus de trois mois. Une sacrée équipe de la DEFE est pourtant là, plus de 10 chargés de recrutement se relaient dans guichet unique. Une offre correspond à un numéro. Si par chance le profil matche, la candidature est télétransmise à l’employeur. Efficace !

Entretien sur un coin de table

Parfois, les entretiens sont plus directs. Certaines PME viennent aussi chercher de la main-d’œuvre. Ainsi, les sociétés minières qui proposent plusieurs emplois. Pour son premier job dating, Louis semble déjà enchanté par la formule : « J’apprécie de rencontrer les recruteurs en face à face, directement ». Stéphane, le recruteur, y trouve aussi son compte, « on voit ceux qui présentent mal ou ceux qui sont commerciaux dans l’âme ». Il poursuit : «  Il y a deux-trois profils qui m’ont tapés dans l’œil. ». Au total, il compte recevoir une (petite) centaine de candidatures en deux jours.

Petites annonces pour une grande carrière ?

Le Forum de l’emploi possède son lot de cousins entre Salon de l’emploi, Foire à l’emploi, RDV de l’emploi, Carrefour de l’emploi ou autres Salons de recrutement. L’objectif : ils te permettent de rencontrer un maximum d’acteurs de l’emploi en une seule journée. OK. Alors pour résumer : le salon de l’emploi est vraiment une bonne solution pour rencontrer beaucoup d’entreprises en peu de temps, les entretiens sont beaucoup moins formels que les entretiens d’embauches plus classiques. Même si les questions y sont souvent les mêmes. La plus célèbre d’entre-elles : « Quelles sont vos trois qualités et vos trois défauts ? ».

Notre constat ?

Quand on se rend à un salon de l’emploi, il faut bien se préparer pour convaincre les recruteurs en quelques minutes et ne pas être perturbé par le monde et le bruit. Et surtout bien cibler ce que l’on veut parmi la profusion d’offres très différentes proposées sur les stands des salons.

Pour aller plus loin


La MIJ se mobilise pour t’aiguiller dans ton projet pro : ici

*DEFE Direction de l’Économie, de la Formation et de l’Emploi de la province Sud