La philo, ça c’est fait…

Ça y est c’est parti ! « Une œuvre d’art peut-elle exister sans spectateurs ? », « Le réel se réduit-il à ce que l’on perçoit ?», «Être heureux est-ce ne plus rien désirer ? » : depuis ce matin 7h45 le Bac a officiellement commencé par la fameuse épreuve de philo … Saint Graal pour les L, mauvais moment à passer pour les S (je rigole !), Tazar s’est rendu à la sortie du Lycée Lapérouse pour recueillir vos réactions à chaud.


Alors, cette 1ere épreuve comment ça s’est passé ?

2016-11-14-tazar-micro-trottoir-a7-2

Louisa, Jeannette et Larissa, en Terminale STMG

« Plutôt bien, les sujets étaient relativement simples et chacune de nous a pu en trouver un qui lui allait ! Ça correspondait bien à ce que l’on a appris au cours de l’année. Le plus difficile a été de savoir gérer le stress, se concentrer, se souvenir des méthodologies, réussir à arranger ses idées… Et puis éviter le hors-sujet surtout ! Ça, ça ne pardonne pas, ça peut t’amener à 0 et plomber ta moyenne ! »

2016-11-14-tazar-micro-trottoir-a4-2Ugo et Renan,en Terminale S

« Je n’étais pas du tout stressé en arrivant et j’ai tout de suite trouvé un sujet attrayant ! Je n’ai pas choisi par élimination, donc je pense que je m’en suis bien sorti mais c’est vrai qu’en philo on ne sait jamais à quoi s’attendre… En tout cas mon impression globale est très bonne ! »

« Alors j’ai choisi le sujet sur l’art parce que j’ai joué la sécurité, c’est l’un des sujets que j’ai le plus révisé ! Et puis il faut dire que j’ai lu deux fois le texte de Nietzsche qu’il y avait en commentaire de texte et je n’ai absolument rien compris ! (rires)  Je me suis fait plaisir, j’ai réussi à citer Hegel du coup je suis content et puis j’ai compris des choses au fur et  mesure de j’écrivais… Mon but c’est d’avoir une meilleure note que celle que j’ai eu au bac blanc, et aussi plus que ma sœur ! (rires) »

2016-11-14-tazar-micro-trottoir-a2-2Kylian et Charlotte, en Terminale L

« Ce n’était pas trop compliqué parce qu’en 4h on a le temps de réfléchir ! On a eu des sujets qui abordaient des notions vraiment différentes, donc cela nous a permis de choisir celui avec lequel on se sentait à l’aise, celui qui nous parlait vraiment, et ça c’est important . Pour nous qui sommes en L c’est une épreuve stressante  parce que c’est notre plus gros coef’, si on la loupe, le bac c’est presque mort… Et il faut dire ce qui est, entre le sujet, notre interprétation du sujet, la subjectivité du prof… c’est quand même une épreuve très casse-gueule ! Savoir si le correcteur va trouver notre interprétation pertinente, c’est ça qui fait le plus peur ! »

2016-11-14-tazar-micro-trottoir-a3-2Julie, en Terminale ES

« La philo c’est une épreuve assez compliquée parce que c’est difficile de s’appuyer vraiment sur ses cours, on ne sait pas bien comment réviser… J’aime l’art et j’ai eu la chance de tomber sur un sujet sur l’art  donc ça me rassure et je vise la moyenne ! En tout cas j’en ressors épuisée parce que ça demande beaucoup de réflexion! »