La réalité capturée au nom de l’art

Les étudiants de l’atelier photo animé par Jules Hmaloko, à la Maison de l’étudiant, sont fiers de présenter le fruit d’un an de travail. Le vernissage mardi soir a dévoilé, une vingtaine de clichés. Bravo les artistes !


Article mis à jour le 15/02/17

Parmi les ateliers artistiques proposés par la Maison de l’Etudiant, celui de Jules Hmaloko a su trouver son public auprès des étudiants curieux de découvrir l’art de capturer la réalité. Comment faire une bonne photo ? Il ne suffit pas simplement d’appuyer sur le bouton comme beaucoup le pensent. Comme toute discipline artistique, elle requiert des connaissances techniques et des règles esthétiques qui comprennent le cadrage, le choix de la lumière ou encore la profondeur de champ.

Sur 15 étudiants inscrits à l’atelier photo en début d’année, 5 sont allés au bout des 30 heures requises. « Les plus motivés ! » plaisante Jules Hmaloko. « La plupart n’avaient jamais fait de photo auparavant. Nous avons commencé par apprendre à maîtriser l’appareil ensuite nous avons abordé différentes techniques : photo en studio, low-key (image prise volontairement sous-exposée) mais aussi le light painting et la photo en live. »

Vernissage mardi 14 février, devant les partenaires institutionnels et les étudiants.

Pour mettre en pratique les conseils donnés par Jules Hmaloko, les étudiants se sont entraînés à l’occasion des nombreuses manifestations et événements organisés par la MDE.

Camille Pasquet, Florentin Mingouel, Nicolas Lienart, Cécilia Launay et Aurélie Boula  ont présenté le fruit de leur production photographique, à la MDE mardi 14 février. Qu’en pense le maître ? «  Ils ont fait du bon travail ! C’était un bel échange tout au long de l’année ! »