Direction… Sciences Po !

Cette année encore, 15 jeunes ont été sélectionnés pour passer le concours d’entrée à Sciences po ! Tazar les a rencontré pendant qu’ils visitaient l’hémicycle de la province Sud et rencontraient des élus venus les féliciter.


Bon, ok, cette admissibilité* n’est que le début de leur parcours du combattant ! Venus des lycées de Nouméa, de Poindimié et de Lifou, Zoé, Lorna, Thomas et les autres doivent encore passer 1/ le bac, 2/ le grand oral du concours d’entrée à Sciences po (complété d’une sélection d’articles et d’une note de synthèse). Mais s’ils réussissent, c’est une carrière prometteuse à la clef ! En attendant, ils ont été invités à découvrir les institutions calédoniennes de l’intérieur  (Gouvernement, Provinces, Congrès) pour se faire une petite idée de ce qui les attend peut-être.

Lorna WABELO, en Terminale au Lycée Antoine Kéla de Poindimié

« Je suis très heureuse d’avoir été sélectionnée, parce que Sciences po est une école prestigieuse qui ouvre beaucoup de portes ! J’aimerai travailler sur la délinquance routière, liée à l’alcool et au cannabis notamment. C’est un sujet qui me tient à cœur et j’aimerais trouver des solutions pour stopper ce problème. Cette sélection est super parce qu’il n’est pas facile d’accéder à ce genre d’études depuis ici ! Cela permet aux jeunes Calédoniens de pouvoir penser à s’engager dans une carrière politique, et puis comme on est un pays lointain avec une culture propre, c’est un enrichissement d’aller en Métropole pour rencontrer de nouvelles personnes et échanger avec elles. »

Isya Okoue, en Terminale au lycée du Grand-Nouméa

« Mes profs m’ont proposé de partir passer l’oral du concours de Sciences po et ça m’a donné envie de tenter ma chance. C’est une école multiculturelle qui fait rêver ! Et puis il faut saisir cette aubaine, surtout quand on a des dispositifs d’aide comme celui-là ! Les conventions d’éducation prioritaires permettent un vrai lien entre notre vie d’ici et les études en Métropole et cela motive la jeunesse à s’impliquer. En plus d’être une chance, c’est pour moi une réelle reconnaissance, on voit que le Pays compte sur nous pour l’avenir ! »

Si tu n’as pas été sélectionné mais que tu es toi aussi tenté par l’aventure « Grandes écoles », sache que la province Sud a mis en place une bourse spéciale ! Toutes les info ici : Bourse d’accès aux grandes écoles


*Pour la petite histoire : depuis 2009, le Haut-Commissariat, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, les provinces et le vice-rectorat se sont unis pour mettre en place des Conventions d’éducation prioritaire avec des lycées partenaires. Par un recrutement sélectif, ces conventions donnent l’opportunité aux élèves méritants issus de milieux défavorisés d’accéder à la prestigieuse école. L’action des conventions vise rétablir l’égalité des chances ainsi qu’à l’ouverture sociale et culturelle.