Premier festival manga : on y était !

Ce weekend, la rédaction de ton journal préféré a décidé de découvrir un nouveau monde pour elle : celui de la manga mania. Les fans du Caillou ont proposé leur premier festival dédié à la culture manga, ce weekend, au Centre culturel du Mont Dore, et figurez-vous, on a A-DO-RÉ. Allez, l’année prochaine on revient déguisé en Pikachu !

Comme on est plus très jeune à la rédaction du Tazar, on connaissait vaguement l’univers manga grâce à Dorothée et ses amis Olive et Tom et Dragon Ball Z… Du coup, quelle surprise, quand on est arrivé au centre culturel du Mont Dore, dimanche dernier, pour la première édition du Festival Manga. On ne savait plus où poser nos yeux : « Oh un samouraï », « Tiens une Lolita toute de rose vêtue (même les cheveux, oui oui !) », « Dis donc, c’est pas un enfant déguisé en dragon et affublé d’un parapluie à tête de chat, là ? ». Même si nous ne sommes pas des Otaku (comprenez, fan d’animations, en japonais), on avait juste envie de crier « Kawaiiiiii ».

Plus de 1000 visiteurs !

Cette première édition (réussie !) on la doit à la toute jeune association Manga NC. « Au début, nous étions un simple groupe Facebook sur lequel on partageait notre passion, nos lectures, des animes, explique David Toekidjo, président de Manga NC. Puis, en juillet 2015 nous sommes devenus une association ». Très rapidement, l’idée de monter un festival sur la culture manga a germé. En moins de six mois le festival a vu le jour. « On a commencé les préparatifs, on s’est entouré d’autres assos locales qui gravitent dans le même univers, les adhérents de l’association ont tous mis la main à la pâte. Sans compter le soutien de la mairie du Mont Dore qui nous a bien motivés ! », raconte Richard Dang, trésorier de Manga NC. Résultat : c’est le succès.

La preuve ? La salle de spectacle était comble pour le concours de Cosplay (tu sais, quand on se déguise en son héros préféré et qu’on fait tout comme lui). « On n’est pas fermés, hein, tient à préciser Richard. On n’est pas obligé d’être en personnage manga. Si un mec vient super bien déguisé en Batman, il a toute sa place dans le concours ! ». Après une danse endiablée sur de la K pop (la musique pop coréenne, mais vraiment trop Kawaiiiii quand même) assurée par la Kurukuru team, le défilé des différents concurrents costumés a déchainé les passions, sous l’œil avisé d’un jury de professionnels du genre.

Dieu de la mort et autres fées

Ryuk a fait sensation dans le public et a remporté la première place du concours. Crédit : Fabrice Wenger

Le clou du spectacle ? Sans aucun doute le passage de Ryuk, un shinigami (une sorte de dieu de la mort japonais qui fait bien flipper et joué à la perfection par Marc) héros de la série Death Note, qui a été accueilli avec des cris dignes d’un concert de Justin Bieber. Sans surprise donc, c’est lui qui a remporté la première place du concours, devant Caroline l’interprète du personnage de Korra (Avatar qui maîtrise les quatre éléments dans La légende de Korra) et Myriam, qui était grimée en Layla, la fée qui peut changer la météo dans la série Winx.

Vous l’avez compris, on attend la deuxième édition avec impatience. Et promis, on fera un effort sur le déguisement !