Tout ce que tu as toujours voulu savoir sur… le sexe !

Ah le sexe ! A la télé, sur Internet et même dans la rue, sur les affiches publicitaires, il y en a partout ! On en parle tellement de nos jours que les gens pensent tout connaître… Mais force est de constater que certaines de nos questions restent souvent sans réponses parce qu’on est trop gênés pour les poser, qu’on a peur de passer pour des idiots ou même des pervers. Allez, Tazar fait tomber les tabous et répond à des questions… culottées !


Est-ce qu’un garçon peut vraiment savoir quand une fille simule ?

Malheureusement, les gars, pendant l’amour, il est assez difficile de savoir si votre copine fait semblant ou non. Chaque fille réagit différemment quand elle ressent du plaisir, certaines crient, d’autres restent muettes… Le mieux, bien sûr, c’est de ne pas se poser trop de questions, d’être à son écoute et de mettre en œuvre toute votre tendresse pour l’aider à avoir vraiment du plaisir !

Est-ce que la méthode qui consiste à se retirer quelque instant avant l’éjaculation est efficace pour éviter une grossesse ?

En plus de ne pas être super glam’, la méthode dite « du retrait » n’est pas du tout fiable… En fait, même si le garçon n’éjacule pas à l’intérieur du vagin de sa partenaire, du sperme a pu s’introduire par le biais du liquide pré-éjaculatoire, c’est-à-dire juste avant. En plus, cette méthode ne protège pas des infections sexuellement transmissibles (IST). Donc, si vous ne voulez pas devenir parent tout de suite et/ou que vous n’avez pas fait des tests de maladies sexuelles avec votre partenaire, Il faut utiliser un préservatif !

Est-ce qu’une fille peut vraiment être allergique au sperme?

C’est rare, mais ça arrive. Parmi les symptômes, on note des rougeurs, des démangeaisons, et même des brûlures dans la région du vagin. Ça peut même survenir après quelques années de relation. Dans tous les cas, le sexe ne dois jamais faire mal, donc n’hésitez pas à aller consulter un spécialiste en cas de douleurs.

Est-ce que beaucoup de sexe peut « étirer » le vagin? 

Non, c’est clairement un mythe, assez stigmatisant pour les filles, qui plus-est. Pas de panique, le vagin est comme un ballon qui peut prendre de l’expansion pendant un rapport, tout en reprenant sa forme initiale juste après.

Est-ce que les orgasmes synchronisés existent vraiment? 

Oui, mais ça demande un peu d’entraînement ! En fait, il faut être sur la même longueur d’onde. Petit conseil : à l’approche du moment fatidique, dites-le à votre partenaire et il/elle peut faire la même chose de son côté. Ça va faciliter les choses. Mais comme toujours, si ça devient stressant ou ennuyeux, il vaut mieux arrêter de se mettre la pression.

Comment retirer son slim sans casser la magie de l’instant ?

Aaah le slim ! Sexy au quotidien, il peut bien vite s’avérer tue-l’amour au moment de passer au lit ! Du coup, plutôt que le garçon s’évertue à tirer de toutes ses forces sur le joli jean de sa copine sans réussir à rien, il vaut mieux faire un deal : elle retire le bas pendant que lui s’occupe du haut avec des petits bisous dans le cou en même temps qu’il dégrafe son soutien-gorge. Tranquille.

Il arrive que les orgasmes soient  plus forts pendant une masturbation solitaire qu’à deux…Pourquoi?

Cela n’a rien de surprenant, parce que lorsqu’on est seul(e), il est beaucoup plus facile de se concentrer sur ses propres sensations. Retirer du plaisir de la masturbation est un excellent indice d’une bonne connaissance de soi et de son corps, mais on n’arrive pas toujours à reproduire cette «recette» gagnante avec son partenaire. Un bon atout? Une relation qui dure. Le temps permet souvent aux amants d’apprendre à se découvrir et à développer une belle complicité sexuelle. Et puis, la communication, encore et toujours : n’hésitez pas à dire à votre partenaire ce qui vous procure du plaisir.

Se masturber trois fois par jour, est-ce excessif?

On peut se masturber autant de fois qu’on veut, pourvu que ça ne devienne pas une obsession ni une compulsion. Si la masturbation est pour vous une préoccupation constante et qu’elle nuit au déroulement normal de vos activités quotidiennes, il serait sage de consulter un sexologue ou un psychologue.

 

Sources : www.ellequebec.com

                 www.cosmopolitan.fr