Cheyenne, découvrir pour mieux revenir

Cheyenne ne se sentait pas assez mature pour partir en Métropole pour suivre des études après le bac. Mais ça, c’était avant ! Aujourd’hui, à 23 ans, elle termine son master en Administration des affaires, à La Rochelle. L’année dernière, grâce au dispositif VIVALDI, elle a pu réaliser son stage à Nouméa, et ainsi allier expérience professionnelle et retour aux sources. Elle nous raconte son parcours.


Etudier en Métropole est une expérience enrichissante à plus d’un titre mais qui peut parfois susciter des appréhensions. Pas toujours évident en effet de se retrouver seul, dans une ville inconnue et dans un environnement nouveau. « Au départ, je voulais devenir psychologue, mais n’ayant pas la maturité pour m’engager 7 ans dans des études à l’autre bout du monde, reconnaît Cheyenne. J’ai opté pour une formation courte : le BTS négociation et relation client ». Pragmatique, la jeune Calédonienne se dit qu’avec ce diplôme, elle peut se lancer rapidement dans la vie active sans bouger de son Caillou natal. Mais contre toute attente, le monde du commerce la passionne !

Déterminée à poursuivre dans cette voie après le BTS, elle opte pour le Bachelor Business et intègre le groupe Sup de Co, à La Rochelle. « Le plus dur était de laisser mes proches et mes habitudes sous les tropiques » se souvient-elle. Sa nouvelle vie la propulse dans un tourbillon de nouveautés. Elle découvre les joies de la vie étudiante, tout en développant ses connaissances et compétences professionnelles. De plus, la réputation internationale de l’école attire des étudiants du monde entier. « Je me suis fait beaucoup d’amis à qui j’ai donné envie de découvrir la Nouvelle-Calédonie. J’ai aussi pris goût aux voyages, j’ai visité Dubaï, New York, Amsterdam, Paris, Barcelone, Rome, Queenstown… C’est un enrichissement que je souhaite à tous de vivre ! »

De belles opportunités !

Pour valider son Bachelor Business, Cheyenne part faire son stage dans le Laboratoire de Cosmétologie du Pacifique, à Tahiti. Y a pire comme endroit ! Cette expérience, en tant que community  manager, lui a permis d’en apprendre davantage sur les réseaux sociaux et le fonctionnement d’un site internet. Elle enchaîne alors sur un Master en Administration des affaires, toujours à La Rochelle. « Une ville ni trop grande ni trop petite. Juste ce qu’il faut pour être un minimum dépaysé et s’y sentir bien », souligne-t-elle.

En première année de master, les cours sont intégralement en anglais, avec un rythme intense et beaucoup de projets de groupe. Un challenge à la mesure des ambitions de Cheyenne ! Pour valider cette première année, elle doit effectuer un stage. Et c’est avec joie qu’elle reçoit la réponse positive d’une entreprise calédonienne, « L’eau à la bouche », qui vend de l’électro-ménager. Pendant 4 mois, sa mission consiste à développer des outils pour booster les ventes et assurer la présence de l’entreprise lors d’événements locaux.

« J’ai découvert le dispositif VIVALDI un peu par hasard. Et grâce à lui, j’ai pu réaliser mon stage dans de bonnes conditions. » La plus grande satisfaction pour Cheyenne est d’avoir reçu, à l’issue de ce stage, une proposition d’embauche quand elle sera diplômée. Mais pour le moment, la jeune Calédonienne a d’autres projets en tête : « Avoir une expérience professionnelle à l’internationale ajouterait de la valeur à mon diplôme et consoliderait mon expérience. Après, je pense revenir en Calédonie, ou aller à Tahiti. J’irai où le vent me mènera, car la vie est pleine d’imprévus et d’opportunités ! »