QHH : La Stand up Battle a enflammé le Rex !

Ambiance électrique samedi au Rex ! Les danseurs se sont déchaînés à la Stand up Battle 2017 ! Au terme de trois heures de combat loyal devant un public conquis et hypnotisé, Karim & Abel l’emporte au 2vs2. Au popping, Karyl gagne au 1vs1 contre Hassan. Il représentera la Nouvelle-Calédonie au Destructive Steps ! 


Pas de chichi, c’est une battle « comme à la mez’ » au Rex, en mode convivial : tout le monde s’assoit autour de la piste de danse et tape dans les mains. Tiens ! Lomes est assis dans un coin, étonnant de le voir dans le public. Il garde sûrement ses forces pour le prochain spectacle « Humanité »… Astro n’a rien perdu de sa verve et de son sens de la répartie imparable. C’est le maître de cérémonie de ce 4e Stand up Battle, organisé par Swarm Pacific. Aux platines DJ MACLARNAQUE envoie du lourd ! On attend avec impatience la démo du jury : Yo, Icee et Soufiane Karim, elle ne tarde pas à venir, et c’est puissant ! Enfin les hostilités débutent : krump, new style, ragga dancehall, locking, steet dance…

Le jury en action : Yo, Icee et Soufiane Karim

Pour la première fois, deux bboys Tongiens, invités dans le cadre de Elevation Journey, organisé par l’association Siapo, participent au Stand up Battle. Leur détermination et leur style ont subjugué le jury.

bboys tongiens

Dès son premier passage Dizzy Itrema en duo avec son cousin Simane, s’est imposé en exécutant une figure impressionnante de voguing appelée « Dips and drops ». Les deux couz’ arrivent en finale face à Karim et Abel qui l’emportent au 2vs2 !

Abel

Nouveauté cette année : le battle 1vs1 de popping organisé par Posuë, dans le cadre du Stand Up Battle, permet de déterminer le meilleur popper calédonien qui participera au Destructive Steps les 28 et 29 août. Les danseurs s’affrontent lors de deux épreuves : free style dans le pur style popping et une séquence expérimentale où leur musicalité et imagination sont jugées.

Dizzy Itrema

Karyl, la relève popping !

La finale de popping oppose Hassan (Résurrection) et Karyl. Le suspense est insoutenable entre les deux bboys.  Ils ont déployé  toute leur énergie pour séduire le public et le jury (impitoyable… hum hum…). C’est finalement Karyl qui l’emporte. Alors quelle impression ça fait ? « Je suis trop content ! Je ne m’y attendais pas. Je connaissais mes adversaires mais je les craignais car même si j’ai commencé à danser il y a sept ans, je me suis arrêté entre temps. Particulièrement pour ce battle je me suis entraîné quatre fois par semaine. » Et le travail a payé ! La boucle est bouclée car il part à Sydney, avec celui qui l’a initié au popping : Soufiane Karim, pour  participer à l’une des compétitions les plus réputées de danse debout Destructive Steps ! « Grâce à cet événement le Stand up battle, le popping regagne ses lettres de noblesses, parce qu’on a tendance à l’oublier mais c’est la base de la danse hip-hop ! » souligne Soufiane.

Les gagnants 2VS2 Abel et Karim avec le jury

 

Crédit photos : Marceau Goulon pour Tazar