Armagz – Esteban : YouTubeur, mais pas que

Génération Z. C’est un lycéen presque comme les autres. À bientôt 17 ans, le YouTubeur Armagz – Esteban fait partie de cette génération « so » connectée et « si » talentueuse. Portrait du phénomène qui affole le web calédonien et qui (il faut l’avouer) nous a tant fait rire en attendant Donna. (Photo © Marc Le Chélard)


Agitateur.  Avec ses cheveux bouclés et son air de pas y toucher, le jeune trublion des Internets lance un pavé dans la marre : un face-caméra sur les transports en communs du Grand Nouméa. 60 000 clics et 10 0000 likes plus tard, Armagz – Esteban se fait un blaz’.

Comme une lubie

Du gaming à la vidéo, il n’y a qu’un pas. Esteban Gardes à la ville, Armagz dans les abysses des jeux en réseaux. Son personnage est la contraction de ses deux mondes. La vidéo pour lui, ça a commencé dès le berceau. « J’ai toujours voulu faire de la vidéo. Quand à 13 ans j’ai eu mon premier ordi personnel, j’ai voulu me lancer » dit-il. L’aventure est en marche, telle  « une lubie » il se met à faire des petites vidéos, comme ça, dans son coin. Selon le principe de la lubie, Esteban stoppe quasi-instantanément ses projets numériques. Trop jeune sans doute, et une grosse flemme en surplus.

Faire rire

« Faire rire ». C’est aussi simple que ça. Il en fera son leitmotiv. Au collège, Esteban c’est le genre : « jamais sans ma bande ». Porté par son crew il se remet à bidouiller armé de sa Go-Pro. L’année suivante il monte un pull de rigolards avec ses « crazy voisins ». BIM : CVUP est né. Dans la bande ils sont 20. Ils s’emparent de tout et tout le temps : cyclone(s), magouilles et autres actus politiques. Tremble Gorafi ! La relève est bien là.

Passion castings

Puis, le jeune homme caustique se lance dans les aventures en solo. En 2015 il intègre la « Web zone studio », se perfectionne dans « tout ce qui est lié au tournage ». Tiens ! Le stand up du rire lui fait de l’œil. Fin 2016, c’est dans la poche : Esteban surfe sur une petite notoriété et crée sa propre fan page. Ses influences ne sont autres que Mister V ou Leo (Dicaprio of course), un grand écart qui lui permet de ne pas arrêter son choix  entre la scène et la toile !  Au Lapérouse, il y a une  option audiovisuelle en section L. C’est décidé Esteban quitte le collège de Katiramona pour le Lap. Mais son crew lui manque. L’occasion de tous se retrouver autour de la caméra ?  L’idée de la web série « 913 Street » sort de terre. Entre difficultés de planning et retards dans le script : le projet est actuellement en stand-by, mais CVUP se développe bien. Micro-trot’ et interviews décalées, ils ont notamment sévi dans les allées de la prochaine Rainbow Race l’an passé.

Propulsé dans le petit écran

Prendre une année sabbatique ou intégrer une école d’audiovisuelle en métropole, le post-bac est encore flou, mais nul doute qu’il sera drôle ! Car, comme Esteban aime le dire, « je suis né et depuis j’improvise». Les choses sont dites. Omniprésent, c’est maintenant le petit écran qui lui tend les bras. La télé ? « A la base, j’étais pas très chaud », confesse-t-il. Il crève pourtant l’écran et détourne l’actu toutes les semaines dans une émission de bande. Le résultat est à voir tous les vendredis dans #LeLien sur NC 1ère.  Bref, Esteban est un « délireur », longue vie à lui.

Sa dernière vidéo 


Armagz – Esteban en dates


2000 Naissance à Nouméa | 2012 Premières vidéos | 2017 Chroniqueur à NC1ère | Avril 10 000 fans

 

  • PhilibertNC

    Les chiffres ou estimations numérique du statut d’Esteban sur Youtube ,dans cet article ,sont sur-évalué,je n’ai trouvé que 980 abonnée et une moyenne de 5 000 vues par video sur la chaîne principale (29 /05/17).
    A t il des chaînes secondaires , 60 000 (clic ?) ,100 000 Likes ?(page Facebook?) ,est ce un cumul de l’ensemble des videos ?
    Contenu peu enrichissant ,dommage pour un « jeune » s’adressant aux « jeunes ».Mon avis.

    • Esteban Dmba

      Bonjour PHILIBERT x)

      Ma chaîne YouTube n’est que la pour permettre au gens qui n’ont pas Facebook de me suivre!
      En effet mon principal « travail » est sur ma page Facebook : Armagz – Esteban avec 10.000 abonnés, et prés d’1 millions de vues cumulées !

      Merci pour votre avis, je le prends en compte(ze) mais comme vous le dites « c’est un contenu s’adressant aux jeunes », du moment que les jeunes le trouvent enrichissant 🙂 !

      Sur ceux, je m’en vais bruler une voiture ! Toouul

      Esteban,