Hey toi là-bas qui étudie en métropole, oui c’est à toi que je parle !

Vivaldi n’est pas seulement un (sombre) compositeur italien d’outre-tombe. C’est aussi le nom d’un dispositif qui va te permettre de faire (plus facilement) un stage sur ton caillou. La province Sud est derrière le coup. Tazar te propose une étude de cas. Celui de Janice Ayawa.


Tu es calédonien en fin de cursus et tu étudies dans le froid (ou le chaud) mais hors territoire ?  La province Sud te sort le grand jeu pour ton come-back.

 Janice Ayawa, alors en M1 aménagement du territoire à Arras          

Oui, Arras, le « nooooooooord » et tutti quanti. Elle, c’est une géographe, une vraie « j’adore les cartes » dit-elle.  « J’ai toujours voulu étudier en métropole, dans le seul but de ramener mes compétences au pays », dit-elle fièrement. Quand Janice a une idée dans la tête elle est du genre tenace.  Hors de question pour elle de faire son stage de M1 ailleurs que sur son caillou. Je te passe les problèmes de jetjag « métro-calédo » et la difficulté à obtenir un stage, ne serait-ce qu’une réponse. Champagne !En avril 2015, elle débarque en stage à la Secal*.

Je n’étais pas boursière 

Une de ses tantes lui met lui met la puce à l’oreille en lui parlant d’un vague dispositif. Entre la demande de docs’ et la première signature, il s’est écoulé une semaine. Une hypra-réactivité dont elle se souviendra longtemps. C’est le principe gagnant-gagnant, les charges patronales sont allégées et notre brillante étudiante bénéficie de 50% du SMG : « n’étant pas boursière », c’est loin d’être négligeable.

Un CDI en gestation

Le stage arrivant à son terme, il est temps de refaire son backpacker vers le nord (ndlr. De la France). Grâce à « Vivaldi », elle fait de menues économies pour retourner en métropole les poches moins vides, tmtc*. Elle décroche son master et rentre fin 2016, fraichement diplômée. Sans attendre, elle scrute de près les sites spécialisés : « embauche nc »  et autres « lemploi.nc ».  Bingo, ce poste de chargée d’études dans une boîte de consulting est pour elle.  Son histoire avec la province Sud ne s’arrête pas là.  Coup de bol, elle vient de signer une convention avec la DEFE* et son entreprise pour bénéficier d’une aide au premier emploi. Bref, en avril, à la fin de sa période d’essai, elle est en C.D.I.

Pour aller plus loin



*Secal : société d’aménagement de la Nouvelle-Calédonie

*tmtc : Toi-même tu sais

*DEFE : Direction de l’Économie, de la Formation et de l’Emploi (DEFE) de la province Sud