Les 5 trucs à savoir sur le dugong

Dans notre lagon (le plus beau du monde, ça de wizz !) on a plein de supers animaux ! Mais il y en a un particulièrement incroyable et menacé d’extinction (oui, comme les pandas !), c’est le dugong ! Tazar est allé à la pêche aux infos pour t’apprendre quelques petites choses que tu ne connais sûrement pas sur ce mammifère marin tellement mignon. Allez, c’est cadeau !


Les sirènes étaient en fait… des dugongs !

Les chercheurs pensent que le mythe des sirènes (et oui, malheureusement apparemment ce n’est qu’un mythe…) a été inspiré aux premiers explorateurs par la découverte des dugongs. L’explication principale viendrait du fait qu’ils ont une nage particulièrement gracieuse…Du coup, en classification scientifique le dugong fait partie, avec son cousin le lamantin, de l’ordre des « siréniens ». Imaginez Ariel la petite sirène avec un museau de vache marine !

Il a le même ancêtre que… l’éléphant !

L’éléphant est le parent terrestre le plus proche du dugong. En fait, les « siréniens » seraient revenus à la vie marine il y a environ 40 millions d’années. Les points de ressemblance avec leurs cousins pachydermes : deux grandes incisives pour gratter les herbiers, un peu genre défenses mais bien cachées, et que une dentition à croissance continue.

Le dugong barbarouffe

Comme le chien aboie, le chat miaule, le dugong barbarouffe ! Son cri est donc le « barbarouffement ». Ne me remercie pas, c’est un plaisir de t’apprendre des choses !

Le seul mammifère marin herbivore

Le dugong ne mange que de l’herbe. C’est d’ailleurs pour ça qu’on l’appelle aussi « vache marine ». Il broute dans les herbiers, tranquille, sans faire de mal à personne… En fait le dugong est un vrai végan ! Par contre, les autres mammifères marins, même ceux qui ont l’air sympa comme les baleines et les dauphins, mangent tous des organismes vivants !

En méga-danger

Tu le sais sûrement déjà, mais il faut le dire et le re-dire : le dugong est en voie d’extinction ! Et ça craint. Si ça continue comme ça, tes enfants croiront que c’était un mythe, comme les sirènes. Du coup, il faut faire super attention au dugong : ne pas lui passer dessus avec un bateau pour ne pas le blesser, ne pas le tuer pour le manger, ne pas l’embêter quand il tond la pelouse du lagon et surtout, faire passer le message partout autour de nous !

Big up et longue vie au dugong, le mammifère le plus cool du lagon !