Susan et Camille, journalistes en herbe !

Si Susan a toujours aimé écrire et exposer son opinion,  Camille, elle,  n’était pas très branchée journalisme au départ. C’est pourtant ensemble que  les deux jeunes filles ont été lauréates au concours du meilleur journal des 1ere ES du Lycée Lapérouse.  Tazar est allé à la rencontre des deux journalistes en herbe.


Bonjour les filles, alors avant toute chose, dites-nous, qui êtes-vous ?

Camille : Je suis née à Nouméa, j’ai 17 ans et je passe en terminale ES cette année. Je n’ai pas de passion particulière, je suis une vraie touche à tout ! Je ne suis vraiment pas difficile ! (rires) J’aime beaucoup de style de musique différents par exemple.

Susan : Moi aussi j’ai 17 ans, en terminale Es et avec Camille on se ressemble parce que je fais aussi beaucoup de choses. Je vais à la salle de sport, je fais du roller, j’aime dessiner, faire de l’aquarelle… Je vis en Nouvelle-Calédonie depuis 2 ans ½. J’ai beaucoup bougé pendant mon enfance de par le travail de mon père, mais on est revenus s’installer ici parce que ma mère est d’ici.

Alors, qu’est-ce que vous avez pensé de cette expérience de journaliste ?

Susan : J’ai beaucoup aimé parce que je trouve super intéressant de donner son avis, de décrire ce qu’il se passe dans le monde pour que les gens découvrent de nouvelles choses. Et puis je pense que ça nous a appris à gérer et à ne pas prendre les choses à la légère ! Au départ on voyait ça comme un exercice obligatoire comme tous les autres et puis finalement on s’est prises au jeu et on a pris plaisir à faire notre journal.

Camille : Ça c’est sûr, on revient de loin ! (rires) Je ne pense pas que nos profs aient pu penser que c’est nous qui gagnerions au départ ! Pour ma part ça m’a apporté un gros plus parce que je n’aimais pas forcément écrire avant cette expérience et maintenant ça me fait même plaisir ! Je crois que ça a éveillé quelque chose en moi !

Et votre journal, comment il s’appelle ? Et il y a quoi dedans ?

Susan : « The Outlook », c’est un nom qu’on a choisi un peu dans la précipitation mais qui va très bien parce que c’est un journal qui apporte un point de vue extérieur. Une journaliste a fait une intervention dans notre classe pour nous expliquer l’importance d’avoir un point de vue différent en journalisme et ça nous a plu !

Camille : On s’est pas mal inspirées d’autres journaux, du coup quand on lit « The Outlook » on a l’impression de  lire un vrai journal au niveau de la mise en page surtout, il y a des graphiques, des chiffres… On a interviewé une association pour un article sur l’engagement, mais là où on s’est fait le plus plaisir c’est pour la rubrique libre. On a parlé du végétarisme, c’est là qu’on a le plus écrit et certainement le mieux !

Susan : Oui, on était inspirées et motivées pour chercher des infos un peu partout… en fait, je pense que c’est cet article qui nous a permis d’apprécier tous les autres aussi !

Petite question bonus : le journalisme, pour vous, ça sert à quoi ?

Camille : À divertir, à s’exprimer et à faire découvrir des choses aux autres.

Susan : À partager avec les autres, je suis d’accord, et puis aussi à s’informer. Ici c’est particulièrement important  parce qu’on est sur une île, et sans les journalistes on serait plus isolés. Ils permettent une ouverture au monde.

 

Merci les filles, et qui sait… peut-être à bientôt sur Tazar !

Pour consulter le journal cliquez ici