Un voyage pour découvrir l’Europe

Paris, Strasbourg, le Parlement Européen… en vrai ! C’est ce que 12 élèves de 1ere S au lycée du Grand Nouméa ont eu la chance de voir cette année. Tout cela grâce à leur victoire au concours « Raconte-moi l’Europe dans le Pacifique ». Tazar est allé les rencontrer, à leur retour de voyage.


Tout a commencé au début de l’année scolaire, quand monsieur Aubert, leur prof d’histoire-géo, leur a proposé de participer au concours « Raconte-moi l’Europe dans le Pacifique » en cours d’enseignement moral et civique (EMC).  « Il y avait un voyage à la clef et la possibilité de partir entre copains ! Un voyage comme ça, ça n’est pas donné à tout le monde ! », reconnaît Mathis encore tout heureux de son voyage. « Et puis on a rencontré les élèves gagnants de l’année dernière, ils nous ont vraiment motivé ! » renchérit Emma.

La joyeuse bande s’est donc démenée pour présenter, en 3 groupes de 4, leur version de la place que tient l’Europe dans le Pacifique. Et ça a payé ! Du 7 au 16 juin, ils se sont envolés vers la France pour découvrir le Parlement Européen à Strasbourg, mais aussi  les grands musées et monuments de Paris. « On en a pris plein les mirettes ! », plaisante Chloé.

De quoi donner vie aux cours d’histoire-géo !

« Là-bas tout est immense !, se souvient Téva. Impossible de voir l’horizon, sauf du haut de la Tour Eiffel ! ».  Pour certains, qui n’avaient jamais été en Métropole, ce voyage a aussi été l’occasion de découvrir une nouvelle culture et de donner vie aux cours d’histoire-géo. « On a vu le mode de vie des gens. Là-bas, l’été, il fait nuit tard, ça fait bizarre ! On a visité les Catacombes, le Mémorial de la Shoah… on a appris beaucoup de choses par rapport à l’histoire du pays, c’est plus facile d’apprendre ses leçons dans ce contexte, » explique Camille. « Et puis on a pu imaginer où on allait aller après le bac, se donner une idée de comment ça va se passer ! », confie Mathis.

Après avoir sillonné Paris, avec tous les moyens de transports imaginables (tramway, métro, train…), les élèves du Grand-Nouméa ont pris la direction de Strasbourg pour répondre à l’invitation de Maurice Ponga, député européen. « C’était très impressionnant ! » se souvient Lucas « On a eu l’impression qu’on était importants, ce n’est pas donné à tout le monde de passer une journée au Parlement Européen ! On a même assisté à des votes !» renchérit Marwin. Après avoir déjeuné avec le député Maurice Ponga, la petite troupe a même fait un saut en Allemagne en passant la frontière… à pied ! « Là on s’est vraiment rendu compte de la facilité de transfert entre les pays européens ! », sourit Emma.

Bourses, passeport européen et découvertes…

Mais au fait, qu’est-ce que ça représente d’être un « morceau d’Europe dans le Pacifique » ? « C’est une véritable chance, parce qu’on bénéfice d’aides financières pour les études, les infrastructures… », explique Titouan. « Et puis on peut voyager librement grâce à notre passeport », continue Téva.

 

Le concours « Raconte-moi l’Europe dans le Pacifique », organisé depuis quelques années en Nouvelle-Calédonie s’adresse aux élèves des classes de Première de tous les lycées d’enseignement général, technologique, professionnel et agricole. Si toi aussi tu as envie d’y participer l’année prochaine, n’hésite pas à en parler à ton prof d’histoire-géo !