Mélanie danse ses origines

S’engager en tant que bénévole est enrichissant. Et ce n’est pas Mélanie, en terminale S au Lycée Lapérouse, qui dira le contraire ! Danseuse dans la Communauté Chinoise de la Nouvelle-Calédonie (CCNC) depuis sa plus tendre enfance, elle nous raconte son parcours associatif.


Mélanie est une jeune fille de 17 ans, discrète mais à l’aise et souriante. Ça n’a pas toujours été le cas ! « Avant j’étais très timide, mon engagement au sein de l’association m’a aidée à me construire. C’est clairement grâce à elle que je suis devenue celle que je suis ! »,  confie-t-elle. Quand on est Calédonienne d’origine chinoise, vietnamienne et européenne, pas toujours facile de trouver sa place et d’ « extérioriser » son identité comme dit Mélanie. « On me dit que je suis européenne, parce que physiquement on ne voit pas tellement mes origines asiatiques. Pourtant elles sont bien là !  Alors danser les danses traditionnelles me permet de révéler cette identité qui semble transparente, et montrer d’où je viens me fait du bien ».

Le plaisir de faire plaisir

Et puis il y a la danse… Un moment de plaisir et de partage que Mélanie apprécie un peu plus à chaque représentation. « Je me sens bien quand je danse ! Et puis quand les gens nous applaudissent à la fin je suis trop contente parce que ça veut dire qu’ils ont aimé ! ». En mai dernier, le Comité de la Nouvelle-Calédonie des Médailles de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement Associatif a décerné une médaille d’or « action culturelle et artistique » à la lycéenne pour son engagement. « C’est comme si on me récompensait pour du bonheur, je suis très fière, je ne m’y attendais tellement pas ! » se réjouit Mélanie.

Un conseil pour se lancer dans la vie associative ? « Il faut trouver une association qui correspond à sa personnalité, où il y a quelque chose que l’on aime et pour laquelle on peut donner du temps et de l’énergie avec plaisir ! ». Si Mélanie a choisi une association communautaire, il en existe beaucoup, qu’elles soient sportives, culturelles, environnementales… De quoi trouver son bonheur à coup sûr !

Danses, calligraphie, mahjong, Tai Chi… Si la culture chinoise t’intéresse, rendez-vous le samedi 26 août au Château Hagen dans le cadre des journées du patrimoine pour un moment de partage et de découverte !