Des conseils pour être bien… dans sa peau !

On a beau avoir une beauté intérieure hors du commun, ce que les autres voient en 1er chez nous c’est bien notre physique… Alors pour se sentir bien, avoir confiance en soi, il est important de prendre soin de notre corps ! Tazar te donne quelques astuces pour soigner ta peau et y faire attention en cette période estivale.


Avoir une bonne hygiène cutanée

Pour éviter que les pores de la peau se bouchent et que des points noirs (comédons en langage pro) ou des boutons se forment,  il faut nettoyer la peau pour enlever l’excès de sébum (la pellicule de « gras » sécrétée naturellement par l’épiderme). L’idéal est de se laver le visage à l’eau tiède avec un savon doux et adapté à ton type de peau (grasse, sèche, mixte…) deux fois par jour. Attention,  il faut ensuite rincer correctement puis sécher délicatement, pas en frottant mais en tamponnant. D’autres gestes permettent également d’éviter, ou en tout cas, de limiter l’acné. Il faut oublier les crèmes grasses et épaisses comme le fond de teint, car elles bouchent aussi les pores. Les mèches de cheveux qui recouvrent le front sont aussi à éviter. Le sébum va en effet s’accumuler dessous et provoquer l’apparition de l’acné.

Attention au soleil !

Souvent on a l’impression que le soleil améliore l’aspect de la peau et diminue les boutons… mais ce n’est qu’une illusion !  C’est vrai que l’exposition au soleil assèche la peau, ce qui, ajouté au bronzage qui égalise le teint, laisse croire que les boutons disparaissent mais ces effets  bénéfiques ne durent que quelques semaines. Après,  l’exposition aux UV va épaissir la couche superficielle de la peau et boucher les pores (encore et toujours le même souci !). Et là paf ! Le sébum qui ne peut pas s’évacuer  va favoriser la formation de boutons  qui  se manifesteront au retour de vacances, expliquant les fréquentes rechutes d’acné juste après la rentrée. Pour éviter la cata, il est au contraire recommandé de se protéger du soleil, de ne pas s’exposer et d’utiliser des crèmes solaires adaptées. En plus attention, certain médicaments contre l’acné peuvent sensibiliser la peau au soleil et augmenter le risque de coup de soleil grave. C’est le cas de ceux contenant des cyclines, du peroxyde de benzoyle et de l’isotrétinoïde. Ces traitements imposent donc l’application systématique d’un écran solaire. En été, il est aussi recommandé de prendre ces médicaments le soir et de bien nettoyer sa peau le matin.

Quelle protection solaire choisir en cas d’acné ?

La crème solaire doit être non comédogène (ne pas favoriser les comédons : boutons noirs) et non grasse, donc de préférence à base d’eau et sans huile. Les crèmes sous forme de vaporisateur sont recommandées en cas d’acné car elles sont moins grasses. Et puisque le soleil tend à dessécher la peau, il faut veiller en période estivale à très bien l’hydrater plusieurs fois par jour afin de la rendre plus souple et ainsi d’aider à l’évacuation du sébum.

Les médecines douces à la rescousse !

Côté phyto* :

La bardane est recommandée contre l’acné pour ses vertus dépurative, désinfectante et antimicrobienne. Elle freine la sécrétion de sébum et limite la formation de points noirs. Comme son goût est désagréable, on l’utilise sous forme de gélules, élaborées à partir de poudre de racine de bardane par cure de trois semaines, avec un arrêt de deux semaines entre chaque cure. Si tu as envie d’essayer demande conseil à un médecin ou à un pharmacien.

Côté homéo** :

Prendre pendant trois à quatre semaines, Kalium bromatum 5 CH ou Eugenia jambosa 5 CH, à raison de 5 granules de l’un le matin et de 5 granules de l’autre le soir.

Côté aroma*** :

Pour une acné modérée sur le visage :

 1 goutte de lavande fine et 1 goutte de laurier noble sur le bout du doigt (propre), à appliquer directement sur le bouton (pas sur un coton-tige qui absorbe le mélange).

Ou 1 goutte de lavande fine et 1 goutte de laurier noble mélangées à une noisette de crème anti-acné (ou crème hydratante), à appliquer sur le visage.

* : la phytothérapie désigne la médecine fondée sur les extraits de plantes et les principes actifs naturels.

** : l’homéopathie est une technique thérapeutique basée sur le procédé des hautes dilutions.

*** : l’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles à des fins médicinales