Prends la parole !

Seize ambassadeurs effectuent, dans le cadre de leur service civique, une enquête auprès des jeunes de toute la province Sud. Le dispositif, appelé « Prends la parole », te donner l’occasion de t’exprimer en tant que jeune sur les sujets qui t’intéressent et te tiennent à cœur. Peut-être les croiseras-tu bientôt ? Réserve-leur un bon accueil, car ils porteront ta parole auprès des institutions pour faire évoluer les choses.


Ils sont originaires des communes de la province Sud et se sont portés volontaires pour aller à la rencontre des jeunes. Engagés dans le cadre du service civique, les 16 ambassadeurs du dispositif « Prends la parole !» sont motivés pour participer à ce projet qui favorisera une meilleure connaissance de la jeunesse calédonienne. L’objectif est aussi de mieux cerner les attentes et les besoins de chacun.

Ils s’engagent pour porter la parole des jeunes !

Depuis début juillet, les 16 ambassadeurs de la parole de jeunes, qui se déplacent par binôme dans 8 zones géographiques différentes, sillonnent la province Sud à la rencontre des jeunes pour expliquer leur démarche et récolter de précieuses informations. Leur mission ? Déclencher la discussion sur tous les sujets qui touche ta vie !

« Ils interviennent dans des événements dédiés aux jeunes, comme ceux organisés dans le cadre du Forum Jeunesse et Développement Durable (JDD). Dernièrement, ils ont été présents au Jeunesstival » explique Joane Paidi, chargée de mission pour le projet « Prends la parole ». Mais ils peuvent aussi intervenir auprès des réseaux de jeunes, dans les associations, les maisons de quartier. » Concernant les discussions et les sujets abordés lors des entretiens, les ambassadeurs disposent d’une grande liberté. « L’objectif est d’identifier les réseaux de jeunes et d’obtenir des indicateurs de ce que les jeunes attendent et ce dont ils ont besoin. C’est très large, mais c’est une première étape. C’est une première aussi : nous expérimentons la méthode et nous l’ajustons au fur et à mesure.»

Parler aux jeunes, ça ne s’improvise pas !

Recrutés par la Mission Insertion Jeunes (MIJ) de la province Sud, l’engagement est sans aucun doute, ce qui caractérise les jeunes ambassadeurs. Ils ont d’ailleurs déjà suivi deux formations en juillet pour apprendre  à communiquer et à mettre à l’aise son interlocuteur. La troisième formation, qui s’est déroulée du 28 au 30 août au Centre d’Accueil de Poé (CAP), a pour objectif de leur donner des outils pour animer un groupe.

Prêts pour se lancer !

« Dans l’animation de groupe, on doit tenir compte de la posture que l’on a et de la communication non-verbale, » souligne Yovana Topalovic, la formatrice. Lors de cette session de trois jours, les ambassadeurs ont acquis des outils méthodologiques pour animer une discussion entre plusieurs personnes et préparer leurs questions en amont. Cette formation va leur permettre d’être bien préparés pour leur mission. « Cela a été super utile ! s’exclame Norbert, ambassadeur à l’Ile des Pins. Je vois mieux comment je peux m’adresser aux groupes. » Bernadette, en charge de la zone Mont-Dore, confirme : « J’ai plus confiance en moi et suis plus à l’aise pour m’exprimer en public. »