Handi’capables !

Tu es porteur d’un handicap ? Et tu penses que, du coup, tu dois faire une croix sur ta vie professionnelle ? Détrompe-toi ! Tazar te donne quelques conseils pour t’aider dans ta recherche d’emploi.

Savoir s’entourer

La première chose, primordiale, pour trouver un emploi c’est de se créer un réseau et de s’appuyer sur des personnes de confiance. Ça peut-être ta famille, tes amis mais aussi des voisins, des connaissances… N’hésite pas à parler autour de toi de ta recherche d’emploi, quelqu’un aura peut-être une idée, ou connaîtra quelqu’un qui connaîtra quelqu’un qui…etc.

Il existe aussi des organismes spécialisés dans l’aide et l’accompagnement de personnes en situation de handicap. Tu peux te renseigner notamment à la Direction de l’économie, de la formation et de l’emploi de la province Sud (DEFE) ou au Conseil du Handicap et de la Dépendance du Gouvernement (CHD). « Je me suis inscrit à la DEFE et ma conseillère m’a orienté vers une accompagnatrice spécialisée qui, depuis, m’aide beaucoup », raconte Christophe, bénéficiaire du dispositif RQTH (Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé).

 Apprendre à se connaître

Stress, timidité, honte… des émotions qui bloquent souvent lors d’un entretien d’embauche et il faut absolument apprendre à les dépasser. Pour cela, la meilleure solution c’est d’être à l’aise avec ton handicap… Hum ! Facile à dire! Commence déjà par bien te connaître pour prendre conscience de tes limites et  mais aussi repérer tes forces.

Il faut savoir que la relation entre un employeur et son salarié se base sur la confiance, et souvent lors d’une situation délicate c’est l’honnêteté qui prime ! Pas besoin de tout raconter en détail, mais montrer qu’on se connaît et qu’on sait comment s’adapter à un poste peut vraiment faire la différence. « Etre à l’aise n’enlève pas les difficultés, mais cela permet de se voir sous un autre angle et parfois même de faire de sa différence une force !», explique Eva Chilet, psychologue du travail et animatrice des Matinales de l’emploi organisées par la DEFE.

Etre patient

Aujourd’hui, il ne faut pas se leurrer, le monde du travail est assez difficile. Il faut réussir à être patient, passer plusieurs entretiens, essayer plusieurs petits boulots sans se décourager. « Au départ j’ai fait plein de petits jobs d’été différents sans trop savoir où j’allais », témoigne Charlotte, en situation de handicap aujourd’hui co-gérante d’une entreprise de 3 salariés. « Finalement, je me rends compte que ces boulots m’ont donné de l’expérience et aussi l’assurance nécessaire pour me lancer à mon propre compte ! Il faut y croire et s’accrocher ! ».

Allez, au boulot !